Stade Toulousain – UBB : Le champion de France respire un bon coup, Bordeaux-Bègles n’est plus leader… Revivez ce choc du Top 14 en direct

RUGBY Leader du Top 14, l’Union Bordeaux-Bègles se déplace ce dimanche chez un Stade Toulousain sous pression

Nicolas Stival, au stade Ernest-Wallon

— 

Le Toulousain Sofiane Guitoune face à l'UBB en Top 14, ce dimanche au stade Ernest-Wallon.
Le Toulousain Sofiane Guitoune face à l'UBB en Top 14, ce dimanche au stade Ernest-Wallon. — Pascal Pavani / AFP

STADE TOULOUSAIN - UBB : 22-14

18h40: Grâce à ce succès, Toulouse, bien aidé par le gros match de Thomas Ramos, Iosefa Tekori et Peato Mauvaka, entre autres, revient dans le Top 6 du Top 14. C’est-à-dire parmi les « qualifiables » pour les phases finales. L’UBB, qui restait sur onze matchs sans défaite toutes compétitions confondues (dix succès, un nul), repart sans bonus défensif. Elle laisse sa place de leader à Lyon, qu’elle recevra lors de la prochaine journée, dans trois semaines, le 15 février. Merci d’avoir suivi ce choc avec nous et bonne soirée !!!

18h32: C'EST FINI !!!

79e: Sortie de la charnière stadiste Bézy-Ramos, acclamée par le public, forcément.

77e: Les Bordelais donnent tout en cette fin de match. Les Toulousains, et Ernest-Wallon, avec eux, n'en mènent pas large.

74e: Sur une pénaltouche à cinq mètres de la ligne adverse, le Stade Toulousain avait l'occasion de tuer le match, mais l'alignement de l'UBB récupère le ballon. Les hommes d'Urios, en short sur le bord de la pelouse, peuvent encore croire au bonus défensif, en cas de pénalité. Voire plus ?

72e: Le pack girondin se rebiffe. Sur un ballon porté, les avants de l'UBB enfoncent leurs homologues toulousains et le talonneur remplaçant Adrien Pélissié aplatit le deuxième essai de son équipe, transformé par Maxime Lucu. 22-14

68e: Après une nouvelle pénalité gagnée en mêlée par le Stade Toulousain, le talonneur Mauvaka et le deuxième ligne Tekori, impériaux aujourd'hui, sortent sous l'ovation d'Ernest-Wallon.

64e: Cheslin Kolbe et ses 45 kg qui avancent sur cinq mètres à la percussion. Cocasse...

62e: Séquence vidéo, après un plaquage haut de Radradra sur le demi de mêlée toulousain Bézy. C'est une simple pénalité que siffle M. Cayre.

60e: Les avants toulousains prennent vraiment l'ascendant. Pénalité pour Ramos qui donne 15 points d'avance aux champions de France. Plus de deux essais transformés... (22-7)

55e: L'UBB est pénalisée en mêlée. La première défaite depuis le 19 octobre (30-9 à Brive) se rapproche.

48e: L'EXPLOIT DE RAMOS !!!!!!!!!!!!!!! Le mal-aimé du XV de France marque le troisième essai du Stade Toulousain tout seul comme un grand, après une course de 40 mètres, au cours de laquelle il a échappé à deux défenseurs de l'UBB. Et il transforme lui-même, bien sûr. Pourvu que Fabien Galthié regarde la télé. Ou mieux, qu'il lise ce live. 19-7

45e: Les Stadistes relâchent un ballon à cinq mètres de l'en-but bordelo-béglais. Attention à ne pas trop gâcher pour ne pas risquer la douche froide, comme Pau à Brive hier, ou Bayonne contre Agen en début d'après-midi...

41e: C'EST REPARTI AVEC DEJA LE TROISIEME ESSAI TOULOUSAIN !!! Et non, il est logiquement refusé après recours à la vidéo. A la suite d'un dribbling à l'ancienne, Pierre Fouyssac n'aplatit pas. Le centre stadiste a bien été gêné par le demi de mêlée de l'UBB Yann Lesgourgues.

17h34: C'est la mi-temps. Toulouse est en tête mais rien n'est joué (désolé pour le cliché, je ferai mieux tout à l'heure, après un peu de repos).

38e: En-avant, touches mal lancées, le rythme est retombé d'un cran après un début de malade. Mais le suspense demeure...

36e: Pierre Fouyssac, le centre toulousain à la coupe de cheveux la plus improbable du Top 14, commet un en-avant alors qu'un troisième essai stadiste chauffait...

34e: L'INTERCEPTION DE CROS, l'ailier bordelais, alors que Ramos avait tenté une nouvelle passe au pied comme sur le premier essai. Mais Diaby fait un en-avant et coupe l'action.

32e: C’est toujours intense sur le terrain, mais plus « pagaillous ». En tout cas, on ne s’ennuie pas.

31e: Alors que retentit L'Aventurier d'Indochine, version bandas, dans les tribunes d'Ernest-Wallon. Difficile à raconter, il faut le vivre.

28e: Quel joueur ce Radradra !!! Même quand il fait des travers, c'est joli... Dommage qu'il s'en aille à Brighton la saison prochaine #clubdecoeur

25e: Le Stade continue de pousser, avec Yoann Huget qui met la pression sur les défenseurs de l'UBB, après un coup de pied de recentrage que n'aurait pas renié Adolphe Jauréguy, l'ailier vif-argent des années 1920 #vintage

22e: Encore une action de malades, côté toulousain, avec au départ une chistera de Kolbe et à la fin Médard qui perd le ballon. La régalade vraiment...

21e: Un Girondin arrache le ballon au talonneur toulousain Mauvaka, mais Huget fait un en-avant. Les deux équipes se reposent un peu avant de jouer la mêlée. Compréhensible...

18e: Alors que ce match promet encore de nombreux rebondissements, il est bon de se raccrocher à des choses intangibles: le TFC a perdu. 3-0 chez des Lyonnais qui ont joué en marchant. Amis Violets, si vous voulez vous (re)faire mal, c'est par ici.

13e: L'INTERCEPTION DE KOLBE !!! Alors que l'UBB développait une belle attaque avec de nouveau Radradra à l'origine, l'ailier champion du monde chipe une passe du Bordelais Jean-Baptiste Dubié et va marquer le deuxième essai toulousain, transformé cette fois par Ramos. Ce match est complètement fou !!! (12-7)

9e: LA PERCEE DE RADRADRA !!! Le phénomène fidjien brise la défense stadiste après une touche de l'UBB et file entre les poteaux 50 mètres plus loin. Botica transforme sans souci. L'UBB PREND LES DEVANTS (5-7).

6e: L'UBB tente de se rebeller avec l'incroyable Radradra relayé par Cros. Mais Toulouse récupère une pénalité après un grattage de Verhaeghe. On est parti sur un match de dingos, comme souvent lorsque ces deux équipes se rencontrent.

2e: Cela n'a pas traîné ! Sur la première offensive toulousaine, après une pénaltouche, Thomas Ramos envoie un amour de passe au pied pour son troisième ligne Alban Placines, en position d'ailier. Le Rahan stadiste aplatit LE PREMIER ESSAI ! La transformation en coin de Ramos tape les deux poteaux puis la barre et ressort... 5-0

1re: C'EST PARTI !!! L'ouvreur bordelais Ben Botica donne le coup d'envoi.

16h45: Chez les Bordelais, on n’a intégré qu’un Bleu sur les trois provisoirement libérés par le XV de France : le demi de mêlée Maxime Lucu, qui démarrera comme remplaçant. Cyril Cazaux et Cameron Woki sont absents.

 

16h40 : BIENVENUE A TOUS pour ce dernier match de la 14e journée du Top 14. Côté toulousain, les internationaux de passage à Ernest-Wallon, avant de repartir à Nice pour préparer France-Angleterre, sont tous présents : Peato Mauvaka et Thomas Ramos (placé à l’ouverture) sont titulaires, Selevasio Tolofua sur le banc.

 

Sur le plan de la rivalité sportive et historique, il est difficile de parler de derby pour ce match de Top 14 entre le Stade Toulousain et l’Union Bordeaux-Bègles. Mais il s’agit quoi qu’il en soit d’un sommet avec un énorme enjeu, surtout pour le champion de France en titre, huitième avant le coup d’envoi.

En face, l'UBB de Christophe Urios se trimballe, en championnat comme en Coupe d’Europe, puisqu’elle reste sur onze matchs sans défaite. Et on peut penser que l’ancien homme fort du Castres Olympique se verrait bien jouer un mauvais tour à l’équipe d’Ugo Mola, le manager toulousain avec lequel les relations sont plutôt compliquées.

 

Pour ne rien rater de ce duel traditionnellement riche en spectacle, disputé dans un Ernest-Wallon à guichets fermés, on se retrouve aux alentours de 16h40 !!!