FC Nantes-Dijon: Le FCN gagne petitement sur un but de Blas... Voilà, les Canaris sixièmes de Ligue 1... Un match à revivre ici...

FOOTBALL Le FC Nantes, après avoir perdu (2-0) avec les honneurs contre le PSG mercredi, doit vaincre les Dijonnais (16es) pour rester au contact du Top 3 de la L1

David Phelippeau

— 

Traoré face à Baldé.
Traoré face à Baldé. — LOIC VENANCE / AFP

C’est FINI. Victoire logique, mais très compliquée pour les Canaris, sixièmes de Ligue 1. Blas a libéré la Beaujoire à la 73e. Les Nantais ont eu le ballon mais n’ont pas toujours quoi su en faire. Dijon, no comment. Les hommes de Stéphane Jobard n’ont rien montré. A bientôt.

90e +1La PANIQUEEEEEEEEEEEEEEE dans la surface de réparation nantaise!!!!

90e: Il y aura 2 minutes de temps additionnel.

88eQuelle occasion pour Dijon. Tête de Loiodice et parade magnifique de Lafont! 

87eDijon: 2 tirs, 0 cadré. Merci.

85e: Ooooo Simon élimine Runarsson, mais se casse la figure derrière... Le but était vide!

83e : Dijon n’arrive même pas à s’approcher de la surface de réparation de Nantes. Ils savent qu’ils sont menés les Dijonnais ?

76eOhhhh Ecuele-Manga prend le meilleur de la tête sur Pallois, mais ça passe au-dessus!

73eBUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTt de Blas parfaitement servi par Simon!!!!!!! Le FCN est libéré, délivré...

72e: Coulibaly sort sous les sifflets de la Beaujoire. 

69e: Tout est dit.

 

67e: Nantes fait le siège du but de Dijon. 

63e: 16.001 spectateurs. Affluence affligeante. Pendant ce temps-là, Touré envoie un missile dans les nuages!

60e: Débordement de Simon suivi d'une frappe, Runarsson s'interpose au pied. Corner. 

54eOhhh la reprise au deuxième poteau de Simon, ça passe à côté!

52e: Coup franc de Louza, tête trop décoirsée de Coulibaly!

51e: Belle photo pour la parade de Runarsson sur un coup franc de Louza.

47e: Mavididi (il ne manque pas de i normalement) qui file au but mais qui est bien repris par Appiah. C'était chaud pour Nantes.

47eCorner de Louza dévié sur le poteau par Cadiz!!!!!!!!!!!!

45e: C'est reparti

C'est la mi-temps. Franchement, quel triste match de Ligue 1. Cela sera tout pour moi pour le résumé. A tout à l'heure.

44eOhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh le premier tir de Dijon. Hallucinant. Bon, le ballon a fini dans la Loire.

41e: Dijon a donc gagné à Paris il y a quelques semaines. C'est beau le foot quand même.

39e: Une enquête à réaliser: Pourquoi Pallois remonte-t-il cette manière (comme s'il allait à la pêche aux moules)?

34eOhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh le face à face manqué par Simon. Il était seul, ça passe à côté.

30e: Je viens d'apprendre l'élimination des Herbiers en Coupe de France. Je vais observer une minute de silence. A tout'

28e: Tir en bout, bout, bout de course. Dans les bras de Runarsson.

27e: J'ai oublié Gourcuff a pris un jaune pour contestation...

26e: Et si seulement c'était le seul.

 

25e: «C'est nul non?», me lance un confrère. J'ai opiné du chef.

22e: DFCO: RAS.

17eOhhhhhhhhh le centre contré de Girotto. Nouveau corner. Les Canaris poussent.

15ePercée de Coulibaly. Simon récupère le ballon et tire. Runarsson met en corner.

13e: En parlant de Simon, ce petit papier réalisé par nos soins. (faut bien que je vous ocupe un peu)

 

12e: Percée de Simon dans la surface de Dijon. Il aurait presque pu frapper le Nigérian.

9e: Pensée par Emiliano Sala. La tribune Loire lui rend hommage (comme toujours).

8e: C'est reparti sur de grandes bases au niveau des passes ratées de Touré...

5e: Il ne passe rien. Je vous rassure ce n'est que je dors.

2e: Eyh le numéro 15 de Dijon (Balmont), j'ai l'impression de l'avoir vu sur la manif' jeudi. Hyper bizarre.

1eC'est PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

17h03: Les joueurs entrent sur la pelouse (alors qu'un de mes confrères épluchent une clémentine). 

17h02: Quelques supporters ont un message...

 

16h59: Equipe fortement remaniée du côté de Dijon avec les nombreuses absences en défense (Lautoa, Coulibaly, Aguerd...). Ndong jouera donc en défense centrale.

 

16h57: Petite affluence ce dimanche à la Beaujoire. A peine 18.000 spectateurs. Et pourtant aucune tribune suspendue par la LFP.

16h55: Du classique du côté nantais car pas d'absences majeures hormis les blessés de longue date (Fabio et Coco).

 

Nantes va-t-il regarder en bas ou en haut ? Cette rencontre des Canaris face à Dijon, à 17 h 05, ce dimanche, à la Beaujoire, a toute son importance. En cas de défaite, le FC Nantes restera englué dans le ventre très mou du classement de la Ligue 1. En revanche, en cas de victoire, les hommes de Christian Gourcuff (12es), qui restent un succès (2-1) ici contre Toulouse il y a une semaine, feraient un bond au classement et seraient à nouveau dans le Top 6. En face, Dijon veut s’éloigner de la zone rouge. A l’extérieur, les hommes de Stéphane Jobard galèrent sérieusement (1 victoire et 1 nul en 8 rencontres). Et on vous parlera de la kyrielle d’absents en défense du côté de Dijon tout à l’heure… A toute !