VIDEO. JO-2020: «Il y aura des doutes...» A Marseille, Usain Bolt donne des conseils aux Français

COURS DU SOIR La star jamaïcaine était dans les quartiers Nord de Marseille pour un colloque sur la performance. Florent Manaudou, Pierre-Ambroise Bosse ou Jimmy Vicaut ont écouté attentivement ses conseils

Jean Saint-Marc

— 

Usain Bolt était à Marseille ce mardi
Usain Bolt était à Marseille ce mardi — M. Bureau / AFP
  • L’ancien sprinteur Usain Bolt a donné quelques conseils aux athlètes français lors d’un évènement organisé par l’équipementier Puma à Marseille.
  • Il assure notamment que les moments de doute sont normaux. Et que lui-même est souvent passé par des périodes difficiles.

Les méthodes d’échauffement d’Usain Bolt ? Ses techniques de concentration ? Sa gestion de la pression ? Tout cela ne passionne pas Pierre-Ambroise Bosse. Le fondeur français avait d’autres thèmes en tête, ce mardi, au moment de rencontrer la star jamaïcaine à Marseille : « Les soirées, le cul, les trucs comme ça ! Voir un peu quelles anecdotes il a à raconter ! »

La rencontre entre les sportifs ayant eu lieu en privé, nous ne pouvons pas vous dévoiler ces anecdotes-là. On sait en revanche que « PAB » en a bien profité, lui qui « croisait vite fait Usain Bolt sur les compétitions », sans pouvoir lui parler : « C’est le top athlète parmi les tops athlètes… Même pour un sportif de haut niveau comme moi, normalement, il est inaccessible ! »

« Tu te dis : «quoi, Usain Bolt a des doutes ?» »

Dix athlètes et un nageur (Florent Manaudou) français ont pu bénéficier des conseils du sprinteur, ce mardi, dans une boîte de nuit des quartiers Nord de Marseille privatisée par l'équipementier Puma. A vrai dire, et en tout cas pour la partie publique de l’évènement, Bolt n’a pas vraiment dévoilé les secrets de cuisine qui permettent de remporter huit médailles d’or olympiques. Il a tout de même donné quelques conseils aux Français qui rêvent de médailles à Tokyo :

« Il faut toujours se rappeler qu’il y aura des moments où vous allez douter de vous. Il y aura des moments de doute, c’est inévitable. Je suis passé par là, il y a des jours où tu te dis : "Je ne peux pas finir mon entraînement, je ne peux pas atteindre mon objectif". A ces moments-là, je me disais que j’avais une bonne équipe autour de moi, à qui je pouvais dire : "Je suis stressé, qu’est-ce qu’on peut faire pour éviter ça ?" Et j’ai toujours pu remonter en selle. Donc il ne faut pas se fixer de limites ! »

Un témoignage étonnant pour Floria Gueï, spécialiste du 400 mètres : « Tu te dis : «quoi, Usain Bolt aussi a des doutes ?» On imagine que ce n’est pas possible, que c’est que nous, que ça ne peut pas arriver à un champion comme lui. Et en fait on est tous pareil, on peut avoir des moments de doute. » De retour à l’entraînement après avoir accouché il y a quatre mois, Floria Gueï a donc noté attentivement les conseils de la star.

Le sprinteur Jimmy Vicaut reste plus dubitatif : « Il a sa méthode de travail, j’ai la mienne. Ça ne va rien m’apporter, même si la conférence était sympa, plutôt ludique. » La suite devait l’être aussi, avec les questions de Pierre-Ambroise Bosse…