Tour de France 2019: A la dérive, Romain Bardet évoque «un vrai supplice»

CYCLISME Le Français a perdu 20 minutes dans l'étape du Tourmalet

B.V.

— 

Romain Bardet dans les pentes du Soulor
Romain Bardet dans les pentes du Soulor — Marco Bertorello / AFP

20 minutes, c'est le temps de lire un super journal gratuit de qualité. C'est aussi le temps qu'a perdu Romain Bardet sur l'étape reine des Pyrénées samedi. Lâché dès le col du Soulor, le leader de la formation AG2R a payé très cher son manque de jambes. Ecarté de la course au classement général, le grimpeur auvergnat n'a pas souhaité s'exprimer à chaud sur cet immense passage à vide, mais a finalement exprimé son sentiment quelques minutes plus tard sur son compte Instagram.

« Une ombre vagabonde. Cauchemardesque que je traîne depuis deux semaines à chaque coup de pédale, avance le toujours très philosophe Bardet. Réaliser et admettre que je ne suis pas du tout au rendez-vous fixé est un vrai supplice, ce n’est pas le moment de se pencher sur les raisons, une autre course commence désormais et si les jambes ne peuvent me porter là où je devrais j’espère que le moral saura compenser. »

Sans oublier de remercier son équipe et ses fans sur le bord de la route, Bardet débute désormais un deuxième tour, celle de ceux qui visent une victoire d'étape. Pourquoi pas dès dimanche, avec une autre étape de montagne ? Encore faut-il en avoir le coeur (et les jambes).