Roland-Garros: «Ça a été beaucoup trop court», Ugo Humbert s'attendait à mieux pour sa grande première

TENNIS L'espoir français a lâché prise après être pourtant très bien entré dans son match

N.C.

— 

Ugo Humbert est éliminé à Roland-Garros
Ugo Humbert est éliminé à Roland-Garros — Thomas SAMSON / AFP

A Roland-Garros,

Solide d’entrée, pas crispé pour un sou et avec le soutien de l’explosif petit court 14, on l’a cru parfaitement lancé pour son premier Roland-Garros. Et puis Ugo Humbert, après le gain du premier set, a décroché, laissant son adversaire Alexei Popyrin dicter le jeu et emporter les trois manches suivantes. Voilà un tournoi qui se termine bien trop vite pour le grand espoir français. « Oui, ça a été court, souffle-t-il. Beaucoup trop. Je suis déçu… très déçu. »

Le tie-break perdu au 3e set, « un gros coup sur la tête »

Après avoir échoué en qualifications l’année dernière, Humbert, 61e à l’ATP (et 8e joueur français, tout de même), espérait profiter un peu plus du Grand Chelem parisien. Surtout avec un premier tour face à un adversaire moins bien classé et invité sur le tournoi. « Il m’a manqué de continuer à produire du jeu comme lors du premier set, analyse-t-il. J’aurais dû aller plus le chercher. Là c’est moi qui lui aie donné les occasions d’y aller. » Comme lors du tie-break du troisième set, où il a servi pour virer en tête. Le tournant du match. « J’aurais pu tenter un service volée, par exemple, quelque chose quoi. Mais c’est lui qui a été plus opportuniste. J’ai pris un gros coup sur la tête à ce moment-là. »

Il ne s’en est pas relevé. Pas trop grave non plus, il reviendra l’année prochaine. Avec plus d’expérience, forcément. A 20 ans, Humbert semble confiant sur sa progression des derniers mois. « Je suis un autre joueur comparé à janvier, déjà, et ça c’est positif, juge-t-il. Le projet en place, je sais où je vais, avec une équipe solide autour de moi. » On se revoit bientôt Ugo.