Lamine Diack, ancien patron de l'athlé mondial
Lamine Diack, ancien patron de l'athlé mondial — Kin Cheung/AP/SIPA

JUSTICE

Soupçons de corruption: Le parquet financier veut un procès contre l'ancien boss de l'athlétisme mondial

Le Sénégalais Lamine Diack et son fils Papa Massata Diack sont au coeur d'un système de corruption présumé

L’ex-patron de l'athlétisme mondial ( IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, et son fils Papa Massata Diack ont-ils fait retarder des sanctions contre des athlètes russes pour dopage ? Le parquet national financier demande un procès contre les deux anciens hommes forts de l’IAAF, au coeur d’un système de corruption présumé.

Vers un procès à Paris ?

Si le juge d’instruction en charge du dossier devait suivre ces réquisitions, Lamine Diack, qui fut président de la fédération internationale d’athlétisme entre 1999 et 2015, devra répondre de « corruption active et passive » et « blanchiment en bande organisée » lors d’un procès à Paris.

Dans son réquisitoire signé le 16 mai, le parquet demande que cinq autres protagonistes soient jugés, dont son fils, ex-puissant conseiller marketing à l’IAAF, Papa Massata Diack. Visé par un mandat d’arrêt, il n’a jamais pu être entendu par la justice française.