Ligue 1: Tous les capitaines n'ont pas porté le brassard arc-en-ciel proposé par la LFP

FOOTBALL Semi échec pour l'opération de soutien à la lutte contre l'homophobie lors de la 37e journée de L1

W.P.

— 

Edinson????? CAVANIIIIIIII!!!!
Edinson????? CAVANIIIIIIII!!!! — Alfonso Jimenez/REX/SIPA

Le mouvement lancé par la LFP, qui a mis à disposition des capitaines de Ligue 1 un brassard arc-en-ciel pour la 37e journée, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie n’a pas été un total succès. Peu de joueurs ont tenu les 90 minutes avec le brassard, d’autres ne l’ont carrément pas porté du match. C’est le cas de Radamel Falcao, Jeremy Morel ou Fayçal Fajr, dont un proche cité par RMC Sport garantit qu’il s’agit d’un simple oubli.

Valentin Rongier, qui, comme Edinson Cavani​, a retiré le brassard multicolore en cours de match, explique que celui-ci était trop grand. « Il ne tenait pas bien. J’ai dû l’enlever au bout de 20 minutes. Mais c’était une bonne idée, comme quand on avait mis les lacets arc-en-ciel. » Dans certains cas, ce sont les entraîneurs qui se sont chargés de l’enfiler, comme Patrick Vieira et Leonardo Jardim.

« J’ai utilisé le brassard de Falcao. Je le portais moi. L’important, c’est que quelqu’un du club porte le brassard et applique ce qui est demandé par la Ligue », a déclaré le Portugais après le match contre Amiens.