Lille-PSG: Le Losc a prouvé qu'il n'était pas un deuxième au rabais

FOOTBALL En humiliant le PSG dimanche à domicile (5-1), Lille a marqué les esprits et prouvé que sa deuxième place n'était pas un hasard

Francois Launay

— 

La joie des Lillois après leur large succès contre le PSG
La joie des Lillois après leur large succès contre le PSG — FRANCOIS LO PRESTI / AFP
  • En humiliant le PSG dimanche soir (5-1), le Losc a marqué les esprits.
  • Le club nordiste a prouvé à la France entière que sa deuxième place n’était pas usurpée.

Pour ceux qui en doutaient encore, le débat n’a plus lieu d’exister. En explosant le PSG (5-1) comme personne ne l’avait fait depuis près de vingt ans en Ligue 1, Lille a prouvé que sa deuxième place en Ligue 1 n’était absolument pas due au hasard.

Dans ce choc contre le leader parisien, le dauphin a tenu toutes ses promesses et empêché le PSG fêter son titre au stade Pierre-Mauroy. « Mes joueurs ont sorti un très gros match en termes d’intensité, de rigueur tactique et d’envie de gagner. Je suis très heureux qu’ils aient pu se libérer dans ce match-là », s’est réjoui Christophe Galtier, l’entraîneur lillois.

Lille a pris le large sur Lyon pour la deuxième place

En plus de ce succès de prestige, Lille a pris le large sur Lyon (3e) en vue d’une qualification directe en Ligue des champions. Avec huit points d’avance sur l’OL à six journées de la fin, on voit mal comment la piste aux étoiles pourrait échapper aux Nordistes. « Ne pas être deuxième serait une déception. On va essayer de garder ces huit points d’avance. C’est une soirée qui va rester pour beaucoup de raisons. J’espère qu’il y en aura d’autres », rêve déjà Gérard Lopez, le président lillois.

Même impression du côté des joueurs qui reconnaissent avoir découragé leurs concurrents directs avec cette performance un grand pas vers la Ligue des champions. « Ce n’est plus une surprise qu’on soit deuxième. C’est un moment fort. On met un sacré coup à l’Olympique Lyonnais. C’est une soirée assez spéciale pour nous », avoue Nicolas Pépé, la star de l’équipe lilloise.

Le Losc n’est pas un deuxième au rabais

Quant à ceux qui estiment que Lille est un deuxième au rabais qui profite des contre-performances de Lyon, Marseille ou encore Monaco, Christophe Galtier se charge de remettre les points sur les i. « J’entends souvent qu’un tel n’est pas là ou un autre n’est pas là. Mais on est à deux points de moyenne par match, (64 points en 32 matchs) c’est une performance. On est un bon deuxième », martèle le coach. Même si les derniers sceptiques ont fini par se taire dimanche soir avec une gifle que personne n’avait mise en Ligue 1 au PSG depuis des lustres.