Euro: Trop forte! Après l'or du concours général, Mélanie De Jesus Dos Santos titrée au sol

EURO DE GYMNASTIQUE A 19 ans, elle devient (déjà) la première Française triple championne d'Europe

20 Minutes avec AFP

— 

Mélanie De Jesus Dos Santos a conservé son titre de championne d'Europe au sol, deux jours après avoir été sacrée lors du concours général, le 14 avril 2019.
Mélanie De Jesus Dos Santos a conservé son titre de championne d'Europe au sol, deux jours après avoir été sacrée lors du concours général, le 14 avril 2019. — WALTER BIERI/AP/SIPA

La gymnaste française Mélanie De Jesus Dos Santos a conservé le titre continental au sol, deux jours après avoir été sacrée championne d'Europe du concours général, dimanche à Szczecin (Pologne). A 19 ans, elle devient ainsi la première gymnaste tricolore triple championne d'Europe.

L'équipe de France termine la compétition polonaise avec six récompenses, dont trois pour «DJDS», également médaillée d'argent à la poutre un peu plus tôt dans l'après-midi. Prometteur à six mois des Mondiaux 2019, début octobre à Stuttgart, où seront délivrés le gros des sésames olympiques pour les JO 2020.

Cyril Tommasone (31 ans), aux arçons, et Coline Devillard (18 ans), au saut, ont eux remporté l'argent samedi. Et Lorette Charpy (17 ans) a elle accompagné De Jesus Dos Santos sur le podium de la poutre en obtenant le bronze. Avec six médailles - cinq côté dames et une côté messieurs -, la gym française égale, en quantité, sa moisson européenne de 2005. Mais à l'époque, elle s'était offert trois titres.

Au sol dimanche, De Jesus Dos Santos s'est imposée avec un score de 13,833, devant la Néerlandaise Eythora Thorsdottir (13,666) et la Russe Angelina Melnikova (13,466). A la poutre auparavant, la gymnaste martiniquaise avait seulement été devancée par la Britannique Alice Kinsella (13,466 contre 13,566).

Vendredi, «DJDS» était devenue la deuxième gymnaste française de l'histoire couronnée championne d'Europe du concours général, quatorze ans après Marine Debauve. Sa participation n'avait pourtant été décidée que tardivement : blessée à l'annulaire de la main gauche mi-janvier lors d'un entraînement aux barres asymétriques, elle devait initialement se limiter au sol et à la poutre.