Stade Rennais-OL : La bonne opération pour les Lyonnais qui mettent la pression sur Lille

FOOTBALL Après leur victoire à Rennes (0-1), les hommes de Bruno Genesio reviennent à un point du Losc qui jouera dimanche à Nantes

Jérôme Gicquel

— 

La joie du buteur Martin Terrier qui a délivré les siens en toute fin de rencontre face à Rennes.
La joie du buteur Martin Terrier qui a délivré les siens en toute fin de rencontre face à Rennes. — Loïc Venance / AFP
  • L’Olympique Lyonnais s’est imposé sur le terrain du Stade Rennais grâce à un but dans les dernières minutes de Martin Terrier.
  • Revenus à un point de la deuxième place, les Lyonnais mettent une grosse pression sur Lille qui se déplace à Nantes dimanche.
  • L’OL et le Stade Rennais se retrouveront de nouveau mardi pour une demi-finale de Coupe de France au Groupama Stadium.

«La bonne affaire du week-end» sera-t-elle encore pour Lyon ? On le saura dimanche en fin d’après-midi à l’issue de la rencontre entre Nantes et Lille. Mais en repartant du Roazhon Park avec les trois points (0-1) vendredi soir, les hommes de Bruno Genesio ont mis une sacrée pression sur les épaules des Lillois. Ils reviennent provisoirement à un point des Dogues et lancent parfaitement le sprint final pour la seconde place, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions.

A l’issue de la rencontre, le président Aulas pouvait avoir le sourire. « On avait besoin de cette victoire. Elle nous fait du bien même s’il a fallu un petit brin de réussite pour l’obtenir », a-t-il indiqué. En attendant d’être fixé sur son sort mardi, Bruno Genesio savourait lui aussi cette victoire « méritée » selon lui. « C’était un match un peu bizarre avec des temps forts de part et d’autre. On a su être solides face à une équipe qui prend peu de buts. On est très contents du résultat, c’est le plus important », a-t-il souligné en conférence de presse.

Martin Terrier entre et délivre les siens

Déjà buteur face à Montpellier, c’est Martin Terrier qui a porté le coup de grippe fatal aux Rennais. Entré en jeu à la 72e minute, l’ancien Strasbourgeois a repris parfaitement un centre de Dubois dans la surface un quart d’heure plus tard pour tromper Koubek et délivrer les siens. « C’est bien pour l’équipe, c’est aussi bien pour moi parce que je travaille tous les jours pour faire ce genre de rentrée et espérer être titulaire », a indiqué le héros du soir.

Avant la délivrance, les Lyonnais avaient eu plusieurs occasions d’ouvrir le score. Dès la 12e minute, Fekir voyait son coup franc détourné sur le poteau par le gardien rennais. Maîtres du ballon, les Gones continuaient de se montrer dangereux en première mi-temps par l’intermédiaire de Ndombele, Depay et Fekir sans toutefois réussir à trouver la faille. A force de gâcher des occasions, les Lyonnais auraient même pu se faire punir en seconde mi-temps, Sarr manquant par deux fois de peu le cadre de Lopes.

Rendez-vous mardi en Coupe de France

Mardi, les deux équipes se retrouveront au Groupama Stadium pour disputer cette fois une demi-finale de Coupe de France. Malgré le petit avantage psychologique pris sur leur adversaire du soir, les Lyonnais refusaient de fanfaronner en zone mixte. « Ce sera complètement différent. D’abord le match se jouera à Lyon. Et Rennes avait beaucoup d’absents ce soir. Mardi, il y aura une finale à aller chercher et les deux équipes seront encore plus motivées », a estimé Jean-Michel Aulas.