Angleterre-France: Le XV français humilié par les Anglais à Twickenham... Revivez le live...

RUGBY Le XV de France se déplace en Angleterre pour le Crunch...

W.P.

— 

Les Anglais sont au-dessus pour le moment
Les Anglais sont au-dessus pour le moment — Glyn KIRK / AFP

ANGLETERRE - FRANCE

Tournoi des 6 nations

44-8

Il est temps de fermer ce live et d'aller pleurer. On se retrouve dans 13 jours pour France-Ecosse. En route pour la cuillère de bois. Bise, ciao!

 

80e: C'EST TERMINE!!!!!!!!! Défaite humiliante de l'équipe de France à Twickenham. Le naufrage n'a pas pu être évité. 

79e: Arffzeaugzqdaf Dupont qui fait le plus dur en remontant le ballon sur la moitié du terrain et nous sort derrière un coup de pied tout moisi beaucoup trop loin pour Ramos. C'est le deuxième essai qui s'envole. 

77e: Oh l'en-avant des Anglais qui nous sauve peut-être des 50 points alors que leur présence dans nos 22 se faisait de plus en plus menaçante. 

74e: Mais il nous invente quoi Ramos, seul derrière qui s'enferme au lieu de taper au loin.

73e: Les rugbymen anglais ont un meilleur jeu au pied que les trois quarts des footballeurs de Premier League. C'est indécent.

72e: Jeff Poirot au sol... Ca a pas l'air trop grave, il se remet en place. 

71e: Les Anglais ont levé le pied mais on est capable de leur donner un nouvel essai sur un plateau, méfiance. 

69e: Mood.

 

67e: Echouer bêtement à dix mètres de l'en-but, c'est la vie qu'on a choisie...

64e: Un gros quart d'heure à tenir. Tout faire pour rester sous la barre des 50, nouvel objectif de vie. 

62e: Oh bah si on rend aussi le ballon aux Anglais sur mêlée, on peut arrêter tout de suite hein. 

60e: Allez on est de retour à 15 contre 15. Séquence intéressante des Français qui réussissent à garder le ballon et entrer dans les 22 anglais. Faut pousser pour le deuxième essai maintenant. 

56e: C'est transformé. 44-8. On va partir se cacher sous terre. 

54e: ESSAI D'OWEN FARRELL! On y est. La branlée historique se dessine. On est risibles. Aucune volonté, on se fait avoir comme des Bleus sur le jeu rapide des Anglais. Et on court trois fois moins vite, aussi.

53e: Ah maintenant c'est Bastareaud qui prend l'aile, chez nous? On a donc atteint ce niveau de désespoir. 

52e: Ca part en générale à Twickenham. Les Français en mode octogone. 

51e: N'oublions jamais que c'est dans ce genre de défaite que le mauvais esprit à la française s'exprime le mieux. 

 

49e: Essai de pénalité contre l'équipe de France sur un contre rondement mené par Chris Ahston. Plaquage sans ballon net, rien à dire. Carton jaune pour Fickou. La France à 14 pendant dix minutes...

47e: Entrée de N'Tamack, Ramos prend l'aile. Les Anglais continuent leur rotation aussi. 

46e:Penaud contraint de pousser au pied le ballon en touche sous la pression anglaise. Encore un ballon rasant au sol au pied à l'origine, côté anglais. 

45e: On est en prison dans nos 22. C'es pas un match, c'est un attaque-défense. 

44e: Vunipola contraint de sortir prématurément côté anglais. 

43e: Parra dans une énième séquence au pied, avec moins de brio par contre. Zzz...zzz... Toute petite touche à gauche. 

41e: Allez c'est reparti! On espère que ça sera moins douloureux qu'en première période. 

Top 3 des trucs qui m'ont insupportés pendant la première période. L'insolente réussite anglaise au pied. Parra qui renvoie tout au pied dans les bras anglais au milieu de terrain. Huget pour l'ensemble de son oeuvre (malgré le travail sur l'essai). 

40e: C'est transformé par Farrell, et c'est la mi-temps. Quatre essais, 30 points. C'est terrible.

39e: NOOOOOOOOOOON ESSAI ANGLAIS JUSTE AVANT LA MI-TEMPS. Et encore une passe à ras dans le dos de la défense française (complètement à plat). Personne ne revient suffisamment tôt pour empêcher le quatrième essai anglais. 

38e: Quand les Anglais démarrent c'est impressionnant. Il suffit d'un plaquage foiré et ça passe. 

36e: Et Parra qui ne transforme pas. Ô râge, ô désespoir. 

35e: PENAUD ESSAI! Et la remontée de bonhomme d'Huget qui résiste au plaquage avant de lancer Penaud qui conclut comme un grand. 

33e: Je viens de tomber sur cette photo de supporters sur Twitter. Magnifique. 

 

31e: Pfiouh, Farrell transforme enfin un essai. Le XV de la Rose est loin, très loin. 20 points devant pour être précis. 23-3.

29e: TRIPLE DE MAY! C'est indécent. On va prendre une grande, très grande fessée. 

27e: Quand les Anglais appuient sur le champignon ça va vraiment trop vite pour nous. On  peut prendre la foudre à tout moment. 

25e: Oh le coquin il a failli la transformer d'un angle impossible. Mais le ballon heurte le poteau. Farrell échoue encore à la transformation. 

24e: DEUXIEME ESSAI ANGLAIS! Eh ouais, ça change tout les tranmissions rapides et propres. Une longue passe de Farrell permet à May de faire la différence sur l'aile gauche et s'offrir un deuxième essai. 16-3. 

22e: Penaud joue encore les pompiers de service, il va pas tenir 80 minutes comme ça par contre. 

20e: Oh Penaud il fait plaisir là, la course pour empêcher un deuxième essai anglais et la glissade juste derrière pour se relever et éviter une séquence au sol. Enfin, il repart de l'avant comme un gros. Il en a dans les guiboles. 

18e: Ouiiii Penaud qui remonte tout seul une bonne vingtaine de mètres. Quelle maîtrise du raffut. Derrière je sais pas qui opte pour cette diagonale au pied mais c'était parfait. Les Bleus sont dans le camp anglais. Allez, on y reste. 

16e: J'ai des frissons à chaque passe de Bastareaud qui est à la limite de l'en-avant, c'est terrible. 

12e: Il est fort, Farrell. Il est fort parce qu'il fallait le mettre ce coup de pied lointain. La pénalité est validée, 2/3 pour lui, ça fait 11-3. 

10e: OUI MORGAN PARRA QUI RETROUVE LA REUSSITE AU PIED! Je m'enflamme pour rien je sais, ça fait que 8-3, mais c'est bien, on rentre dans le match. 

8e: Huitième minute et huitième point anglais sur cette pénalité, plein axe, convertie sans trembler par Farrell. Zéro pour la France. 

5e: L'Angleterre qui commence très fort ses matchs, ça ne bouge pas hein. On est à la rue. 

2e: OUAAAAH LA FUSEE ET DEJA L'ESSAI POUR MAY! 5-0, trop facile. A l'origine c'est un ballon pas maîtrisé de Guirado qui débouche sur tout le reste. Excellent coup de pied pour amener la course de May qui a enrhumé tout le bloc bleu. 

1ère: C'EST PARTIIIIIII!!!!!

15h57: Bernard Laporte à côté du Prince Harry, je vous laisse deviner qui a plus de style que l'autre. 

15h55: Les deux équipes sont sur la pelouse de Twickenham pour les hymnes. Coup d'envoi dans cinq minutes. 

15h48: Comme toujours je vous attends dans les commentaires du live. N'héistez pas à me rassurer en me disant que vous aussi vous avez un peu peur de ce qui peut arriver sur la pelouse de Twickenham. 

15h45: C'est parti pour ce live! Que je lance de suite avec une note d'optimisme. On a perdu les crunchs chez les U20 et les dames. Que ce week-end se termine, et vite. 

C’est l’heure du crunch. Après la débâcle de la première journée à domicile contre le Pays de Galles (19-24), le XV de France traverse la Manche la peur au ventre. Quelle peur, au juste ? Celle de repartir avec une grosse valise et un excédent bagages bien encombrant pour la suite du tournoi (puis la préparation pour le Mondial 2019). Preuve qu’on veut à tout prix éviter la raclée du côté du staff bleu, l’abandon temporaire et assumé de toute ambition de produire du jeu. Pas un hasard si Bastareaud pointe à nouveau le bout de son nez après avoir été laissé de côté. Sur le papier, ce sera dur, pas loin d’être insurmontable. Mais cette équipe de France est tellement illisible qu’elle serait bien fichue de sortir un exploit de sa poche, ne sait-on jamais.

>> Suivez le live dès 15h45