VIDEO. WBA: Pacquiao surclasse Broner et... envoie un message à Floyd Mayweather

BOXE Le boxeur philippin de 40 ans ne lâche pas l'affaire...

W.P, avec AFP

— 

Pacman a mangé son adversaire
Pacman a mangé son adversaire — Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La scène est déroutante. La cloche vient à peine de sonner la fin du combat qu’Adrien Broner, qui avait pris soin de fuir le combat pendant la 12e reprise pour ne pas aller au tapis, saute vers un coin du ring pour lever les bras en signe de victoire. Le public n’est pas dupe, les juges non plus : Manny Pacquiao vient de lui coller une sacrée dérouillée et conserver sa ceinture WBA​ des welters.

Quelques minutes plus tard, le verdict des trois juges est tombé : unanime, sans surprise et sans contestation possible, 117-111, 116-112, 116-112 en faveur de Pacquiao. La seule victoire que peut revendiquer Broner est d’avoir tenu douze rounds face à la puissance et la détermination de Pacquiao, qui a bien failli l’envoyer au tapis après des enchaînements dévastateurs aux 7e et 9e rounds.

Le prochain défi de Pacman pourrait le ramener face à une vieille connaissance, son ancien grand rival Floyd Mayweather qu’il rêve de retrouver depuis que l’Américain l’a battu lors de leur décevant mais très rémunérateur « combat du siècle » en 2015.

« Dites-lui de revenir, dites que je suis prêt à l’affronter », a-t-il lancé à la presse, après son combat. A titre personnel, on y croit moyen. Mais jusqu’à preuve du contraire, rêver n’est pas interdit.