Brahim Asloum prêt à arrêter la boxe

Alexandre Pedro

— 

Nettement battu, pour la deuxième fois en 15 mois, dans un combat pour le titre mondial, Brahim Asloum, 28 ans, va devoir prendre le temps de réfléchir à son avenir de boxeur, dans une catégorie des poids mouche qui semble de plus en plus bouchée pour lui.
Nettement battu, pour la deuxième fois en 15 mois, dans un combat pour le titre mondial, Brahim Asloum, 28 ans, va devoir prendre le temps de réfléchir à son avenir de boxeur, dans une catégorie des poids mouche qui semble de plus en plus bouchée pour lui. — Eric Estrade AFP

Brahim Asloum est un boxeur groggy, au bord de jeter l’éponge. C’est ainsi qu’il s’est avancé mercredi lors d’une conférence de presse à Paris. «Aujourd'hui, je suis perdu. Ma carrière est en suspens. Je me pose des questions sur mon avenir. Je ne sais pas ce que je vais faire, vraiment». Comment souvent en boxe, le problème tient surtout à une histoire de gros sous. Détenteur du titre WBA des mi-mouches, Asloum refuse de défendre sa couronne le 26 juillet prochain contre le Mexicain Segura en raison d’un désaccord financier avec son diffuseur historique, Canal +.


Pour ce combat, la chaîne cryptée a proposé une bourse de 300.000 euros, avant de pousser à 500.000 euros. Insuffisant pour Asloum et son manager Michel Acariès, qui en exigent 900.000 (prime de victoire comprise).

Le boxeur Canal

En dehors de cet important aspect financier, Asloum s’est aussi plaint du «manque de considération» des dirigeants de Canal Plus pour expliquer l'annulation de ce combat. Un comble pour un boxeur que ses détracteurs présentaient comme la danseuse de la chaîne. Dans la foulée de son titre olympique à Sydney en 2000, le Berjalien signe un contrat lucratif avec Canal +. La chaîne cryptée compte alors sur son aura médiatique pour monter des grandes soirées boxe autour de lui.

Malgré les années, Asloum ne s’est jamais complètement défait de cette image de boxeur choyé. Souvent sifflé par un public qui juge sa boxe trop attentiste, il a dû s’y prendre à trois fois pour décrocher une ceinture mondiale en décembre 2007. Une autre défense de son titre est prévue le 26 juillet au Cannet contre l’Argentin Juan Carlos Reveco. En cas d’une nouvelle annulation, la WBA pourrait le destituer de son titre. A 28 ans, la carrière du Français pourrait se retrouver au tapis.