Nice: Il traverse les Alpes en quarante jours, à vélo et en base-jump

MONTAGNE Franck Malleus a relié Cran Montana à Nice par la route et par les airs...

Mathilde Frénois

— 

En 40 jours, Franck Malleus s’est élancé à 20 reprises des falaises alpines.
En 40 jours, Franck Malleus s’est élancé à 20 reprises des falaises alpines. — J. Condamine
  • Franck Malleus a effectué 20 sauts en base-jump en quarante jours. L’aventure de ce Niçois est retracée en un documentaire, en vente sur les plateformes de téléchargement à 4 euros.
  • Le festival de la montagne de Saint-Paul-de-Vence diffusera le film le 2 décembre.

Franck Malleus est saisonnier à Cran Montana, en Suisse. Pour rejoindre sa famille et ses amis à Nice, il partait en vacances en voiture. Sauf en 2017. Franck a décidé de traverser les Alpes par la terre et par les airs, dans un voyage associant vélo et base-jump. De son aventure est né un film :  B’Hike and Base qui sera projeté le dimanche 2 décembre au festival de la montagne​ de Saint-Paul-de-Vence ( Alpes-Maritimes).

Pendant quarante jours, Franck Malleus a passé 1.200 km derrière son guidon et a réalisé 20 sauts de basejump. « Les Alpes sont un terrain de jeu incroyable, explique l’aventurier. Même si ce type de traversée n’avait jamais été réalisé, j’ai laissé l’aspect performance de côté. Mon voyage est devenu un projet collectif. »

 

En totale autonomie

Franck, son vélo, sa voile et ses 46 kg de matériel étaient suivis à la trace par Jeremy Condamine. Ce réalisateur a immortalisé chacun des 20 sauts dans le massif du Vercors, le Dévoluy, le Verdon… « On est parti le 23 août 2017. J’avais un van aménagé pour recharger les batteries et rester au sec, précise le réalisateur. Francky était en totale autonomie, il plantait sa tente. » Jusqu’à l’arrivée, en parapente, au-dessus de Monaco.

« C’était la cerise sur le gâteau, se souvient encore Jeremy Condamine. Une arrivée pleine d’adrénaline, les pieds dans l’eau. » C’est d’ailleurs la dernière image du documentaire. Mais depuis, Franck Malleus a des fourmis dans les jambes : « Ce qui me titille, ce sont les Carpates, en Roumanie. » Pour à nouveau s’élancer dans les airs et dans une nouvelle aventure.