Nice-OM: «On a marqué sur notre seul tir cadré», Marseille s'échauffe tranquillement avant le Classico

FOOTBALL Les Phocéens se sont imposés 1-0 à l’Allianz Riviera. Un tir cadré, un but…

Mathilde Frénois

— 

Payet va-t-il endosser le costume de sauveur  de l'OM ce soir?
Payet va-t-il endosser le costume de sauveur de l'OM ce soir? — Christophe SIMON / AFP
  • C’est Morgan Sanson qui délivre Marseille avec une frappe à la 42e minute.
  • L'OM affronte la Lazio jeudi en Ligue Europa et le PSG dimanche en Ligue 1.

Doucement mais sûrement. L’OM s’est rassuré piano piano contre l’ OGC Nice dimanche soir dans un derby. Les Marseillais ont su contenir le Gym pendant 90 minutes et l’ont emporté 1-0 avec une réussite froide : un tir cadré, un but.

C’est tout doucement que les joueurs marseillais sont entrés dans leur match. En première période, les Phocéens ont canalisé des Aiglons (et Mario Balotelli) en cruel manque de réalisme. Et il a suffi d’un tir cadré à l’OM pour réaliser son hold-up : c’est Morgan Sanson qui délivre Marseille avec une frappe à la 42e minute. Un tir cadré, un but. Droit au but. « C’est presque parfait, estime l’entraîneur de l’OM Rudi Garcia. On a marqué sur notre seul tir cadré. Mais on s’est aussi créé des opportunités. »

« De bon augure »

Une leçon de réalisme salvatrice. « 1-0 à l’extérieur, ça fait longtemps qu’on ne l’avait pas fait, rappelle le buteur du soir Morgan Sanson. On aimerait gagner plus facilement, mais ça montre notre caractère. »

C’est que du « caractère », Marseille devra en avoir. Cette semaine est décisive pour les Phocéens : ils affrontent la Lazio jeudi en Ligue Europa et le PSG dimanche en Ligue 1. Le Classico en ligne de mire. « L’important, c’est la victoire, dit Boubakar Kamara en zone mixte. Avec cette solidité, on ne peut pas prendre de but. C’est de bon augure pour la semaine prochaine. »