Ligue 1: C'est officiel, Monaco se sépare de Leonardo Jardim (sans annoncer Titi Henry)

FOOTBALL L'entraineur portugais était arrivé en Principauté en 2014...

J.L.

— 

Leonardo Jardim lors du match Porto-Monaco en Ligue des champions, le 6 décembre 2017.
Leonardo Jardim lors du match Porto-Monaco en Ligue des champions, le 6 décembre 2017. — Luis Vieira/AP/SIPA

C’était encore le coach le mieux installé de L1 en plus d’être le mieux rémunéré il y a quelques semaines. Mais malgré toute l’estime que peuvent lui porter les dirigeants monégasques, qui lui seront éternellement reconnaissants du travail effectué ces quatre dernières années avec des équipes toujours plus chamboulées, Leonardo Jardim a été démis de ses fonctions d'entraîneur de l'ASM.

Signe que ce licenciement devrait se passer dans des conditions optimales pour les deux parties (on évoque une indemnité de plusieurs millions d’euros pour Jardim), Monaco a annoncé la nouvelle sur twitter en commençant par le hashtag #ObrigadoMister.

« Je suis reconnaissant et fier d’avoir pu entraîner l’AS Monaco durant plus de quatre années. J’ai toujours donné le meilleur de moi-même et travaillé avec passion. Nous avons remporté de grandes victoires ensemble et je garderai toujours ces souvenirs en moi. Daghe Munegu », s’exprime l’entraîneur portugais dans le communiqué mis en ligne par le club.

Arrivée dans un certain scepticisme en 2014, Jardim a réussi à conduire Monaco jusqu’en demi-finales de la C1 à l’issue d’un parcours jalonné d’exploits improbables, comme l'élimination du City de Guardiola deux ans après celle d’Arsenal. Il a également permis à l’ASM d’arracher le titre de champions au surpuissant PSG la même année, un exploit encore plus grand vu le contexte. L’entraîneur portugais, parfois moqué pour son accent marqué​, s’en va avec un beau chèque (plusieurs millions d’euros) et une réputation unique en Europe, celle de faire progresser les jeunes talents mieux que quiconque. Grâce à lui, l’ASM a pu vendre des jeunes joueurs à prix d’or à l’Europe entière, de Benjamin Mendu à Thomas Lemar, en passant par Kylian Mbappé.

Il pourrait être remplacé par Thierry Henry, pour une nouvelle aventure qui s’annonce au moins aussi excitante malgré la 18e place actuelle de Monaco en L1, et sa situation désespérée en C1.