Montpellier-Stade Toulousain: Le MHR écrase des Toulousains trop diminués... Revivez le match...

RUGBY Montpellier n'avait pas le droit à l'erreur face à des Toulousains remaniés...

Nicolas Stival

— 

Benjamin Fall, l'arrière de Montpelliier, inscrit un essai face au Stade Toulousain, le 23 septembre 2018.
Benjamin Fall, l'arrière de Montpelliier, inscrit un essai face au Stade Toulousain, le 23 septembre 2018. — S. Thomas / AFP

MONTPELLIER - STADE TOULOUSAIN: 66-15

Top 14 - 5e journée

 

18h40: C'est (enfin) fini. Dix essais à deux, dont quatre pour le seul Louis Picamoles... Montpellier a gagné un match qu'il ne pouvait pas perdre. Un Stade Toulousain expérimental et très vite réduit à 14 a perdu sa première rencontre de championnat cette saison. On a vu mieux comme publicité pour le rugby... Encore merci d'avoir suivi cette rencontre et BONNE FIN DE DIMANCHE A TOUS.

80e: Dans la famille « Anecdotique », je voudrais L’ESSAI D’ARTHUR BONNEVAL. L’ailier toulousain marque son deuxième essai personnel, le deuxième de son équipe, de nouveau sur un coup de pied astucieux de Thomas Ramos. 66-15...

79e: Pierre Pagès s'en sort bien. Le demi de mêlée toulousain avait «caressé» l'épaule du troisième ligne de Montpellier Kevin Kornath avec ses crampons. Mais M. Ruiz laisse couler.

77e: EXCLUSIF !!! Louis Picamoles ne marquera pas de quintuplé cet après-midi. Le troisième ligne montpelliérain sort du terrain.

 

75e: ET PICAMOLES ENCORE!!! L'ancien Toulousain martyrise son ancienne équipe avec un quatrième essai personnel. Le MHR atteint la barre des dix (66-8). 

72e: LE TRIPLE POUR PICAMOLES !!! Allez courage les Pitchouns toulousains, c'est bientôt fini. 59-7 au fait.

64e: Et bé, LE VOILA DEJA, LE HUITIEME. Percée de Vincent Martin, et Fall aplatit. C'est transformé par Goosen. La barre des 50 points est franchie (52-8).

61e: Ah tiens, LE SEPTIEME ESSAI MONTPELLIERAIN. C'est Picamoles qui s'y colle, après un pilonnage de la ligne toulousaine. Après la transformation, cela fait un petit 45-8 qui devrait encore grossir.

59e : Cela demande à être confirmé lors d’un match moins gigot-haricot, mais Johan Goosen n’a rien perdu de son talent. L’ouvreur sud-africain n’a pas trop perdu lors de son improbable break comme vendeur de selles de chevaux.

55e: Bon, je ne vous cache pas qu'on a connu des deuxièmes mi-temps plus excitantes. Je vous mets une action de légende, pour vous remercier d'être resté(e). Non, franchement, ça me touche, merci.

 

52e: Nadolo est vraiment impressionnant mais Bonneval ne s'est pas échappé devant son homologue montpelliérain, qui a plus de douze ans et n'est donc pas concerné par la nouvelle règle du passage en force imaginée par la FFR.

 

46e: ESSAI TOULOUSAIN !!! Si, si... Thomas Ramos tape un joli coup de pied à suivre qu'Arthur Bonneval récupère acrobatiquement pour sauver l'honneur stadiste. 

43e: Les Stadistes avaient quelques velléités, mais ils encaissent un essai gag, après une touche jouée vite pour lui-même par Guitoune dans ses 22 mètres. Pagès perd le ballon sur un plaquage, Lebel le cafouille et Nadolo marque sans peine SON DEUXIEME ESSAI PERSONNEL, le sixième du MHR. Pas de souci pour Pienaar, qui transforme face auux poteaux (38-3).

41e: ET HOP, ON REPART, avec un coup de pied d'envoi trop court pour Pienaar. Parmi les changements: la rentrée de l'habituel arrière toulousain Thomas Ramos à l'ouverture, à la place de Romain Ntamack.

17h40: C’EST LA PAUSE, avec déjà quelques certitudes : Montpellier va gagner, il n’y aura plus d’équipe invaincue en Top 14 à l’issue de cette cinquième journée et le Stade Toulousain a privilégié la réception du champion Castres samedi prochain. Mais ça, on s’en doutait un peu au vu de la compo. Allez, on va s’hydrater et on revient pour la seconde période avec un suspens de malade : le MHR va-t-il franchir la barre des dix essais face à 14 Toulousains ?

40e: C'est très dur pour les jeunes Toulousains. L'arrière Lebel vient de reculer de deux mètres en essayant de plaquer Nadolo. Un en-avant empêche le talonneur Giudicelli d'inscrire le sixième essai de son équipe, juste avant la mi-temps.

38e: Première titularisation à oublier pour Guillaume Marchand (20 ans), le jeune talonneur néoprofessionnel du Stade Toulousain. Blessé, il est remplacé par son grand frère Julien (23 ans).

 

35e: Les Toulousains tentent une relance de leurs 22 mètres, mais Ntamack se fait voler le ballon comme un junior. Heureusement pour le Stade, un Montpelliérain s'oublie un peu et le Stade récupère une pénalité.

33e: Chose promise, chose due...

 

28e: Oh, le cinquième essai du MHR, signé Benjamin Fall après, encore, un gros boulot de Nadolo, qui joue son premier match cette saison. Sympa, Pienaar tape une transfo digne de la 4e série. 

25e: ESSAI DU STADE TOULOUSAIN !!! Non, je plaisante, c'est la quatrième réalisation de Montpellier. Nadolo à l'origine, et Ruan Pienaar, sosie officiel de l'ancien joueur du PSG Jérôme Leroy, à la conclusion. Le Sudaf' loupe la transfo, son premier échec de l'après-midi.

24e: Non, à Toulouse, tout simplement.

 

23e: Bon, résumons: le MHR tient déjà son bonus offensif, face à une équipe mixte du Stade Toulousain réduite à 14. Va falloir que je trouve des vidéos de loutres, moi.

17e: Faasalele retourne Ngandebe qui s'enfonce, tête la première, dans le sable qui sert de pelouse à Montpelliier. Nouveau recours à la vidéo, et CARTON ROUGE LOGIQUE contre le deuxième ligne samoan du Stade Toulousain !

15e: Grossier en-avant d'Alban «Rahan» Placines à cinq mètres de la ligne toulousaine. Mêlée pour le MHR, le golgoth fidjien Nadolo récupère le ballon en bout de ligne, emporte au passage Bonneval et Ntamack Jrs, et plante LE TROISIEME ESSAI MONTPELLIERAIN, celui du bonus offensif. Il est validé après recours à la vidéo. Pienaar transforme en coin et ça fait déjà lourd (21-3).

13e: Pienaar tape une pénalité en touche. Montpellier a bien envie de passer une rouste au Stade, pour empocher au passage le point du bonus offensif. Mais le lancer n'est pas droit...

11e: Amis Toulousains, rassurez-vous, vos favoris ne finiront pas fanny. Romain Ntamack passe une pénalité, pour ramener son équipe à 11 «petits» points de Montpellier (14-3).

7e: Et c'est (déjà) le deuxième essai de Montpellier, signé de l'ailier poids paille Gabriel Ngandebe à l'issue d'une attaque classique, et transformé par Pienaar. Un petit 14-0... ça part comme un Nouvelle-Zélande - Japon sur Jonah Lomu Rugby. 

 

 

3e: PREMIER ESSAI DU MHR!!! Montpellier monopolise le ballon d'entrée, et sur une action marquée par une accélération de Serfontain, Picamoles aplatit face à son ancienne équipe. Ruan Pienaar transforme (7-0).

1re: Premier ballon en Top 14 et premier en-avant pour Matthis Lebel, le kid de Lombez-Samatan, aujourd'hui arrière de Toulouse.

1re: ET C'EST PARTI !!! Romain Ntamack donne le coup d'envoi sur une pelouse bien pelée.

16h48: A la mêlée côté toulousain, Pierre Pagès fête sa première titularisation en Top 14, à 28 ans. Pour découvrir l'étonnante trajectoire du joker médical stadiste, c'est par ici.

 

16h42: Et voici les Toulousains. Oui, on a fait tourner avec 12 changements par rapport au succès sur le Racing 92. Et donc, le Marchand au talon, c'est Guillaume, jeune frère de l'habituel capitaine Julien, qui débute sur le banc.

 

16h40: Bienvenue à vous! Pour commencer, on va présenter logiquement les forces en présence. On sent bien que le MHR n'a pas trop envie de plaisanter.

 

Mais oui, le rugby en live est de retour sur 20 Minutes !!! Depuis samedi et la défaite du leader clermontois contre l’UBB, le Stade Toulousain est la dernière équipe invaincue en Top 14. Pour prolonger le bonheur, les Rouge et Noir aligneront une équipe très remaniée ce dimanche à Montpellier.

L’occasion de (re)découvrir Matthis Lebel et Guillaume Marchand, récents champions du monde des moins de 20 ans avec l’équipe de France. Les deux jeunots fêteront leur première titularisation en championnat chez des Héraultais plus très loin de piquer une crise, avec une malheureuse victoire en quatre matchs. Huit jours après la fessée reçue à Lyon (55-13), Louis Picamoles et ses amis n’ont aucun droit à l’erreur.

>> Suivez le live dès 16h40