Les trois concurrents des «Experts» du hand français

JO2008 L'Espagne, la Tunisie et la Norvège...

J.D.
— 
Daniel Narcisse face à l'Espagne, lors de l'Euro 2008 de handball, en Norvège.
Daniel Narcisse face à l'Espagne, lors de l'Euro 2008 de handball, en Norvège. — AFP

On l’appelle la «poule de la mort». L’Espagne, la France, la Tunisie... Trois des quatre demi-finalistes des Mondiaux 2005 se disputent ce week-end deux billets pour les Jeux olympiques. Dans ce contexte, les Norvégiens, 6e du dernier championnat, passent pour les moins gros clients. Le sélectionneur Claude Onesta et le gardien des Bleus Thierry Omeyer nous aident à y voir plus clair.


La Tunisie, la bête noire
L’équipe avait implosé après sa défaite en finale de la Coupe d’Afrique des nations. Des joueurs avaient été suspendus, d’autres avaient annoncé leur retraite internationale. Finalement, les cadres sont de retour pour une opération commando. Les Tunisiens connaissent les Français par cœur: la plupart de ses joueurs (8) jouent dans le championnat de France. Ils ont toujours posé énormément de problèmes aux Bleus.

Le commentaire du sélectionneur
: Les matchs France – Tunisie ne sont jamais neutres. Il y a toujours beaucoup d’envie, parfois de la provocation. Commencer par la Tunisie, c’est la certitude que nos joueurs vont rentrer très mobilisés.

Le joueur le plus dangereux selon Thierry Omeyer: Issam Tej (496 buts en 202 sélections).


L’Espagne, l’ancienne championne du monde
Championne du monde 2005, vice-championne d’Europe 2006. Il fut un temps où l’équipe d’Espagne était presque intouchable. Pourtant, l’équipe réussit plutôt bien aux Bleus. C’est contre elle que la France a gagné en finale de l’Euro 2006 ou encore à l’occasion de l’Euro 2008.

Le commentaire du sélectionneur: Même si leur dernier Euro a été raté, c’est une équipe qui est au moins à notre niveau. Ils ont des joueurs très expérimentés. Comment imaginer que les Espagnols ne soient pas qualifiés pour les Jeux?

Les joueurs les plus dangereux selon Thierry Omeyer: Alberto Entrerrios Rodriguez (483 buts en 157 sélections) et Iker Romero Fernandez (448 buts en 120 sélections).


La Norvège, l’outsider
L’équipe avec le plus petit palmarès. Plus connue pour ses performances chez les féminines. La Norvège a quand même accroché la 6e place de l’Euro 2008, qui se déroulait sur ses terres.

Le commentaire du sélectionneur
: La Norvège est diminuée par l’absence de ses anciens. C’est l’équipe sur laquelle on a le moins d’informations. Le calendrier nous avantage: on pourra bénéficier des deux premiers matchs [la France rencontre la Norvège le 3e et dernier jour] pour les jouer de façon plus précise.

Le joueur le plus dangereux selon Thierry Omeyer: Børge Lund (273 buts en 145 sélections).