Monaco-Atlético: Griezmann et les Madrilènes trop forts pour de courageux monégasques (1-2)

FOOTBALL Monaco ouvre son parcours en Ligue des champions par un col hors catégorie...

J.L.

— 

Monaco ouvre le score grâce à Samuel Grandsir.
Monaco ouvre le score grâce à Samuel Grandsir. — AFP

MONACO-ATLETICO MADRID 1-2 (enfin je crois)

Grandsir 19e

Diego Costa 33e, Gimenez 44e

C'est fini à Louis II. Match courageux des Monégasques qui n'ont pas été ridicules, mais le match était plié à la mi-temps. Sale soirée pour les clubs français, puisque PAris a aussi perdu à Liverpool. On croise les doigts pour l'OL demain soir. 

89e: GLIIIIIIIIIIIIK. La tête était dure à redresser mais ça ressemblait à une balle de match pour l'ASM, qui a au moins le mérite d'envoyer des centres en rafale pour finir

85e; Les mecs ont un coup-franc à jouer dans le match et Tielemans décide de la donner à Sidibé qui se retrouve aussi emmerdé qu'un abonné de RMC sport qui essaie de voir le match. Résultat, ben une action gâchée. 

82e: Double mauvaise nouvelle pour Monaco puisque Dortmund vient de planter à Bruges. Ca veut dire déjà 3 points de retard sur la 2e place du groupe...

78e: Mboula, c'est Aubameyang au début de sa carrière (à Monaco aussi d'ailleurs). Un tout droit qui sait pas quoi foutre du ballon. 

74e: POPOPOP la talonnade total régal de Koke pour Griezmann. Meilleure action de cette 2e MT bien chiante. C'était plus marrant que l'écran était noir, on pouvait rêver un peu. 

71e: Belle ovation de Louis II pour Lemar. Merci pour le gros chéquos Thomas. 

67e: Falcao essaie d'aller gratter un penalty que même un arbitre colombien n'aurait pas osé siffler. Mais Monaco a de nouveau le droit de faire joujou avec le ballon. C'est déjà ça

64e; Ca y est L'Atletico a fermé les volets et tirer les rideaux. 2-1, merci, au revoir, et à la prochaine, au fait on peut manger ou en ville après le match?

57e: Jardim lance Mboula dans le bourbier à la place de Chadli qui a pas l'air d'avoir trop le seum de sortir pour un Belge. 

54e: Monaco ne sort plus de ses 22. On dirait le XV de France contre n'importe quel adversaire qui ne soit pas les Fidjis ou la Roumanie. 

51e: Si les Monégasques pouvaient arrêter de se faire saucer sur chaque coup de pied arrêté, ça rendrait service à tout le monde. L'impression de voir des enfants contre des golgoths. 

47e: On repart avec une frappe pour le moins ambitieuse de Sidibé. Fais gaffe à ton genou Djibril

Mi-temps à Louis II. Un peu les bouliches après ce bon début de match de l'ASM. Mais il y a une équipe plus forte que l'autre sur le terrain, rien à dire. 

44eGIMENEEEEEEEEEEEEEEEZ. Le coup de poignard juste avant la mi-temps. Monaco était en très grande souffrance. Mais alors immense. Et c'est arrivé sur un corner déposé par Grizou. Deux passes décisives pour lui. 

41e: Aholou avec son bandage de loin on dirait le grand Bakayoko de la saison 2016-2017. Je me demande d'ailleurs ce que devient le pauvre homme à Milan. Gattuso l'avait bien assaisonné à son arrivée

38e: Petite correction. Désormais, c'est le son qui a 30 secondes de retard sur l'image. Difficile de suivre. Mais dans l'ensemble il est temps que cette mi-temps se termine pour les Monégasques qui ne voient plus un ballon

35e: Tiens, RMC ne cesse de nous surprendre. Maintenant j'ai le son 30 secondes avant l'image. Je viens donc de rater un joli sauvetage de Benaglio. 

33e: Pas du tout. Rien à redire sur la passe décisive parfaitement dans le timing de Grizou. Dommage. 

31eDIEGO COSTAAAAAAAAAAAAAAAA. L'égalisation madrilène. Comment le mec peut être laissé tout seul comme ça sérieux???? AH attendez il est annulé?????

27e: Ecoutez, à ma grande surprise, ça continue de marcher. J'appelle tout de suite ma femme pour savoir avec qui elle passe sa soirée. Monaco est pas mal du tout. 

24e; MESDAMES ET MESSIEURS BACK FROM THE HELL L'APPLI SFR DEVANT NOS YEUX EBAHIS. (belle frappe d'Aholou pas loin de faire mouche au passage)

20e: C'est pas une blague. Monaco a vraiment marqué. Juré craché, si je me mens je vais en enfer (ce qui est déjà plus ou moins prévu je crois)

18eLE BUT MONEGAAAAAAAAAAAAAAAAASQUE. Merci au lien russo-estonien que je viens de trouver et qui m'a offert ce moment de grâce avant de rendre l'âme. Gros travail de Falcao, cafouillage assez moche et Grandsir qui met le pointu devant Oblak. 1-0 pour l'ASM

12e: Sinon ça va comment la vie chez vous? Bien ou bien. Perso je me suis prévu une petite courgette totame Mozza des familles grillée au four, je salive d'avance. Je comptais attendre la mi-temps mais vu que ça déconne je vais peut-être m'y mettre maintenant

7e: Ah ben non il marche plus. 30 secondes de bonheur pour un déboulé inutile de Grandsir.

6e: OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII. J'AI UN LIEN. ALLELUIAAAAAAAAAAAAAAA !!!

4e: Je déconne mais vu que personne regarde on peut se faire plaisir

3e: LE BUT DE FALCAOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO/ INCROYAAAAAAAAAAAABLE. LE FRAPPE DU MILIEU DE TERRAIN 

1eALORS C'EST PARTI !!! ENfin il parait parce que chez moi ça marche pas. 

20h56: Côté madrilène, petit déception avec Lemar sorti du onze alors qu'il a tout joué jusque là. En revanche, Hernadez est bien là, comme Grizou, évidemment

 

20h51: En attendant que ça fonctionne (ou pas). Petit point sur les compos. Jardim a fait ce qu'il a pu avec ce qu'il a sous la main. Retour de Sidibé et apparition surprise de Ndoram au milieu

 

20h46Salut tout le monde. Alors j'ai pris un peu de retard parce que j'essaie toujours de me connecter à une appli SFR qui marche. Ce n'est toujours pas le cas et j'imagine que vous êtes plusieurs dans la même situation. Alors oui il y a la solution du streaming, mais 

1 - on a payé un service auquel on est censé avoir droit

2 - J'ai pas les droits aministrateurs pour les MAJ

Tout le monde ne parle que de Liverpool-PSG et dans une moindre mesure du déplacement de l’OL à Manchester City mercredi, mais la meilleure chance française de la saison en Europe est peut-être à chercher ici. D’accord, on part de loin, mais l’ASM d’il y a deux ans n’avait pas non plus été brillant en poule avant de marcher sur l’Europe au printemps jusqu’à se casser les dents sur la défense turinoise. Il faudra déjà éviter la rouste d’entrée contre l’Atlético, l’un des immenses favoris d’une compétition dont la finale se déroulera justement au Wanda Metropolitano de Madrid. Un motif d’espoir quand même ? L’Atlético galère en Liga et la moitié de son équipe type est hors de forme. On se rassure comme on peut.