Monfils trouve la clé

PK

— 

France's Gael Monfils returns the ball to his compatriot Arnaud Clement during the French Open tennis tournament at Roland Garros stadium in Paris May 28, 2008.      REUTERS/Francois Lenoir (FRANCE)
France's Gael Monfils returns the ball to his compatriot Arnaud Clement during the French Open tennis tournament at Roland Garros stadium in Paris May 28, 2008.      REUTERS/Francois Lenoir (FRANCE) — REUTERS/Francois Lenoir

Le rayon de soleil du camp français s’appelle Gaël Monfils, facile vainqueur du duel franco-français du jour, face à Arnaud Clément (7/5, 6/3, 6/1).

12 aces

Le vainqueur était forcément improbable. Soit Arnaud Clément, qui n’a gagné qu’un seul match sur le circuit cette année, soit Gaël Monfils, tombé à la 59e place du classement après une année pourrie par les blessures. «J’ai encore quelques appréhensions, mais ça va quand même beaucoup mieux», s’est félicité Gaël Monfils, qui avait jeté l’éponge la semaine dernière à Casablanca, en raison d’une micro-déchirure aux adducteurs.

Toutes les infos de Roland-Garros sont ici

En pleine possession de ses moyens, Gaël Monfils frappe beaucoup plus fort qu’Arnaud Clément. Il l’a encore prouvé sur le central, avec notamment 12 aces. «Je me suis mis beaucoup de pression sur ce match. Le début était catastrophique. Je suis assez content de me sortir de cette galère.» Le Parisien sait bien qu’il doit aussi sa victoire aux erreurs d’Arnaud Clément, furieux contre lui-même en sortant du court: «Cette constance dans la nullité, c’est quand même une grosse performance. J’ai trouvé ce que j’ai fait complètement nul du début à la fin.»