Italie: «Il a insulté la Vierge Marie et comparé Dieu à un chien», un joueur suspendu pour blasphème

FOOTBALL Rolando Mandragora évolue à l'Udinese et il devra apprendre à modérer son langage...

J.L. avec AFP

— 

Mandragora au duel avec Lucas Hernandez lors de France-Italie en juin dernier.
Mandragora au duel avec Lucas Hernandez lors de France-Italie en juin dernier. — FRANCK FIFE / AFP

Le milieu de terrain international italien Rolando Mandragora a écopé d'un match de suspension pour des «propos blasphématoires» lors du match opposant son équipe de l'Udinese à la Sampdoria, a annoncé la ligue italienne de football. L'épisode avait échappé aux arbitres du match remporté par l'Udinese (1-0) mais la Lega Série A a analysé les images diffusées à la télévision et déterminé que le joueur de 21 ans avait insulté la Vierge Marie et comparé Dieu à un chien.

Rolando Mandragora, qui compte une sélection avec la Squadra Azzurra (en juin dernier contre la France), a ainsi été «clairement vu (en train de) proférer des propos blasphématoires, identifiables visuellement en lisant sur ses lèvres», affirme la Série A dans un rapport disciplinaire rendu public mardi. Un constat qui «ne souffre d'aucun doute», précise-t-elle.

L'ancien milieu de la Juventus Turin manquera donc le prochain match de championnat contre la Fiorentina, dimanche. «Mandragora est une bonne personne. Il méritait tout au plus un avertissement», a pour sa part défendu son entraîneur à l'Udinese, Daniele Prade.