Y a-t-il plus de médecins à Roland-Garros que dans l’hôpital public de Boulogne ?

FAKE OFF Des internautes expriment leur indignation face à la distorsion des effectifs médicaux des deux lieux. Est-ce justifié ?

Samba Doucouré

— 

Rafael Nadal se fait soigner lors du tournoi de Roland Garros en 2018.
Rafael Nadal se fait soigner lors du tournoi de Roland Garros en 2018. — Thibault Camus/AP/SIPA
  • Un coup de gueule de Patrick Pelloux, urgentiste, contre le contraste entre les moyens médicaux déployés à Roland-Garros et à l’hôpital public Ambroise Paré de Boulogne ressurgit sur le net.
  • Europ Assistance en charge du service médical revendique beaucoup moins de personnel pour assurer l’évènement.
  • Le service d’urgence d’Ambroise Paré a été rénové en 2016.

La page Facebook La vrai démocratie qui rassemble plus de 300 000 abonnés a relayé une infographie qui met en exergue la différence de moyens humains et matériels mis en place à l’occasion de Roland-Garros et ceux dont bénéficie le service d’urgence de l’hôpital public Ambroise Paré de Boulogne. Publié le 7 juin, le post a été partagé plus de 53 000 fois.

Un texte, attribué à Patrick Pelloux, médecin urgentiste connu notamment pour ses chroniques dans Charlie Hebdo accompagne l’image. Du côté de la porte d’Auteuil, il y aurait : « 9 chirurgiens, 8 urgentistes, 9 échographistes, 2 radiologues pour faire des IRM, 31 kinés, 20 infirmières… pour les joueurs et joueuses et un peu pour le public qui est en pleine forme puisqu’il vient voir les matchs ». Tandis que du côté de Boulogne il n’y aurait que « 2 urgentistes seniors, 2 internes, 1 radiologue qui fait tout, 7 infirmières ».

FAKE OFF ?

Difficile de retrouver la source de cette publication qui circule depuis 2012 sur les réseaux sociaux et les blogs​. Chaque année, les Internationaux de France de tennis ravivent l’intérêt pour le texte qui partagé de nouveau en masse. Joint par 20 Minutes, Patrick Pelloux reconnaît en être l’auteur. Le 3 juin 2012 il postait le fameux statut qui reprenait l’argumentaire d’un article qu’il avait écrit pour Charlie Hebdo. Le médiatique médecin urgentiste estime que six ans plus tard, la situation n’a pas changé.

Capture d'écran Facebook
Capture d'écran Facebook - Patrick Pelloux

 

Le service médical du tournoi de Roland-Garros est assuré par un prestataire privé, en l’occurrence Europ Assistance. La société affirme dans un communiqué de presse, qu’elle prend en charge pendant une quinzaine de jours l’équivalent d’une ville de 30 000 habitants. Soit le nombre de personnes circulant chaque jour dans le complexe sportif. Europ Assistance avance le chiffre de « 8 médecins et 10 infirmières qui exercent en alternance pendant le tournoi, dispatché en trois unités médicales. Mais aucune mention n'est faite s'agissant d'éventuels échographistes, chirurgiens ou radiologues. Contacté par 20 Minutes, le service de communication de l'entreprise n’a pas souhaité faire de commentaire de plus.

Le service de communication de l’AP-HP en charge de l’hôpital Ambroise Paré n’a pas souhaité non plus commenter les chiffres de Patrick Pelloux. En 2016, le service d’urgence qui accueille près de 36 000 patients chaque année, a bénéficié d’importants travaux de rénovation. L’AP-HP refuse cependant de communiquer le niveau de ses effectifs alloués aux urgences.

 

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.