Espagne-Russie / Coupe du monde 2018: No se queda !!! Incroyable, l'Espagne est éliminée du Mondial dès les 8es de finale !

Coupe du monde 2018 C'est parti pour ce match entre la Roja et la Sbornaya...

A.L.G.

— 

Cheryschev au duel avec Piqué.
Cheryschev au duel avec Piqué. — Francisco LEONG / AFP
Coupe du MondeCoupe du Monde
Dimanche 1 juillet 2018
1/8 de finale
EspagneEspagne
  • Ignashevich11'
RussieRussie
  • 40'Dzyuba
16:00
Tirs au but3 - 4
1-1
Mi-temps1 - 1

Au terme des 120 minutes de jeu, aucune des deux équipes n'est parvenue à faire la différence (1-1). C'est parti pour la séance de tirs au but. 

Grâce à un énorme Akinfeïev lors des tirs au but, la Russie s'impose 4-3 et fonce en 1/4 de finale. 

 

18h55: Allez mesdames et mesdames, il n'est de bonne relation qui ne se quitte. Je vous laisse avec mon collègue pour le dernier match du jour entre la Croatie et le Danemark. Passez une bonne soirée, vive la Coupe du monde, vive les Bleus ! 

18h52: Un des ces pays va perdre en finale contre la france ;) 

 

18h50: Ca chambre, ça chambre. 

 

18h46: Après, avec un peu de recul, les Espagnols n'ont clairement pas mis toutes les chances de leur côté. Avec ce tiki-taka stéréotypé et sans la moindre prise de risque, forcément tu te fais punir. Et un grand coup de chapeau aux Russes qui ont résisté pendant près de 120 minutes. Les mecs avaient un plan en tête, celui du Paraguay contre la France en 98, et ils l'ont fait, rien à dire. 

18h44: Non mais c'est quoi ce Mondial de dingo, sans déc ??? L'Allemagne et l'Espagne qui sortent dès les 8es de finale, c'est juste complètement hallucinant. 

L'ARRET D'AKINFEIEV !!!!!!!!!!!!!!!!!! C'EST TERMINE, L'ESPAGNE EST ELIMINEE DE CE MONDIAL !!! In-cre-di-ble ! 

Cheryschev ne se manque pas, malgré la tentative de déstabilisation de Ramos ! 4-3 pour la Sbornaya ! 

Sergio Ramos est là, évidemment, 3-3 ! 

LE BUT DE GOLOVIN (avec beaucoup beaucoup de chance) 3-2 pour la Russie !!!!

L'ARRET D'AKINFEIEV SUR CE (MAUVAIS) TIR DE KOKE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ignachevitch fait le taf !! 2-2

Piqué ne tremble pas, 2-1 pour la Roja. Ouhhh elle tape le poteau quand même, c'était chaud lapin. 

Ouhhh c'était tendu mais but pour la Russie, Smolov égalise ! 1-1

Contre-pied d'Iniesta, 1-0 pour l'Espagne ! 

18h35: L'Espagne et Iniesta lance le bal. 

120': C'EST FINI !!! PLACE A LA SEANCE DE TIRS AU BUTS !!! Le plan russe à fonctionné à merveille. 

120': Akinfeïev qui se couche sur le dernier ballon dangereux. ON Y VA AUX TIRS AU BUT ! 

119': Il y a un côté héroïque dans la prestation russe car même si l'Espagne a été assez laide ce soir, il fallait quyand même les tenir ces 120 minutes. 

118': C'est assez génial, les Russes haranguent le public, tout un peuple commence vraiment à croire à l'exploit ! 

117': Il est là le corner russe à la 117e minute !! 

115': L'arbitre a hésité à faire appel à la VAR, puis il a vu le regard que lui jetait Poutine depuis la tribune présidentielle. Et du coup ça joue :) 

113': Ohhh c'est le bordel dans la défense russe sur un coup franc bien tiré par l'Espagne ! Busquets et tous les Espagnols réclament péno. Ils sont à deux doigts de mettre une tête à l'arbitre, c'est n'importe quoi ! 

111': Ca tient toujours côté russe. Plus que 9 minutes, ils y sont presque. On dirait le Paraguay 98 face à la France. 

108': LA PARADE D'AKINFEIEV SUR CETTE TRES BONNE FRAPPE DE RODRIGO !!!! Voilà enfin un peu de vitesse dans les courses espagnoles. Et forcément ça change un peu la donne. 

106': Youpi, c'est reparti !!! 

105': Voilà, voilà. Mi-temps. Je vais chercher une raison valable de vivre et je reviens, ne bougez pas. 

105': Allez, un dernier coup franc pour la Roja avant la pause. Tête de Piqué (toujours sans danger), arrêt d'Akinfeïev. 

103': J'ai comme l'impression que l'Espagne pourrait jouer pendant cinq jours qu'elle n'arriverait pas à marquer. Côté russe, on joue cartes sur table: on attend la séance de tirs au but le plus tranquillement du monde. 

99': Frappe de Marco Asensio. J'ai dit frappe, pas danger. Akinfeïev n'a pas eu besoin de bouger pour capter le ballon. Il va fallior faire largement mieux pour venir embêter le gardien de la Sbornaya aujourd'hui. 

98': Qu'est-ce qu'on a fait pour mériter ça, hein, je vous l'demande. Que celui qui a merdé se dénonce immédiatement. 

96': C'est un véritable attaque-défense. Les Russes n'ont pas dû passer leur moitié de terrain depuis une bonne dizaine de minutes. 

93': Je vous rappelle que la Fifa à instauré une nouvelle règle en prolongations. Désormais, lers équipes ont droit à un quatrième changement. Bonne idée, on valide. Même si aujourd'hui il faudrait peut-être remplacer les 22 acteurs, mais c'est un autre débat...

92': Ouh ça repart fort avec un bon débordement d'Isco ! Il faut une bonne défense russe pour que Aspas ne reprenne pas le ballon. C'était chaud d'entrée sur les cages d'Akinfeïev. 

90': Allez les gens, on y retourne ! L'arbitre donne le coup d'envoi de la première période de prolongation. 

17h56: Heureusement qu'à 20 Minutes on est au rez-de-chaussée. 

 

94': Allez, c'est terminé ! Ce qui devait arriver arriva. C'est parti pour la première prolongation de cette Coupe du monde. 

92': Il reste encore deux minutes de temps additionnel. 

89': Les corners se multiplient sur les buts russes mais rien ne passe. On y va tout droit. 

88': Je ne sais pas vous, mais moi j'espère vraiment qu'on va avoir droit à des prolong'. On se régale tellement depuis le coup d'envoi, autant prolonger le plaisir hein. 

87': Ouhhh les Russes qui croquent un contre cadeau ! 

85': Ohhhhhhhhhhhh cet arrêt réflexe d'Akinfeïev sur une frappe tendue à ras de terre d'Iniesta !!! Pouah ! 

83': J'ai deux, trois potes d'Erasmus qui doivent gentiment commencer à se ronger les ongles. Je suis bien content de ne pas être à leur place. 

80': On assiste donc à un match de hand où les tirs sont interdits. J'ai déjà plus de plaisir chez l'urologue. 

75': A part sur un coup de pied arrêté, je ne vois clairement pas comment les Russes pourraient marquer ce soir. Et côté espagnol c'est pas mieux puisque ça ne tire pas au but...

70': Est-ce que les Espagnols ne commenceraient pas un peu à trembler des jambons ? Plus le temps passe, plus le doute s'insalle dans les esprits. 

67': Oh golovin qui cherche à gratter un péno... Applique-toi au moins, mec. 

65': Et dire qu'on se plaignait de nos Bleus en phase de poule... Mais là, très sincèrement, c'est le néant côté espagnol. 

63': Il est magnifique ce bon vieux Serge Ramos qui te fait une faute d'anti-jeu évidente et lève les bras comme s'il n'était même pas impliqué sur l'action. 

59': Mais qu'est-ce qu'il nous a fait Isco à ne pas vouloir frapper direct alors que Costa lui avait mis une galette en retrait ??? Il aime trop dribbler, je ne vois que ça...

57': Ah bah en fait non, c'était un corner et en plus il est très mal tiré. On oublie. 

56': Bon petit coup franc excentré pour les Russes. 

53': Bon, je ne sais pas si le discours de Fernando Hierro a fonctionné mais on retrouve une équipe d’Espagne un peu plus entreprenante en ce début de deuxième période. Par contre je leur conseillerais bien d’arrêter d’essayer de passer par les airs parce qu’il y a de la taille en défense côté russe.

51': Tête de Diego Costa mais ça passe largement au-dessus de la barre russe. 

50': Les temps changent. 

 

47': Drôle de reprise de volée de la cuisse signée Alba ! Akinfeïev capte la boule sans souci. Ca y est, la Roja a frappé autant de fois en deux minutes que durant toute la première période. C'est déjà ça. 

45': C'est reparti ! 

 

45': C'est la pause les enfants, l'Espagne n'a pas joué et, après avoir bénéficié d'un csc russe, elle s'est faite surprendre sur péno après une vieille main de Piqué dans sa surface. On souffle et on se retrouve d'ici un petit quart d'heure. 

44': On va donc arriver à la pause et les Espagnols n'auront pas tiré une seule fois au but... Tout va bien. 

41': Il est là Dzyuba !!! Egalisation de la Sbornaya ! 

40': OOOHHHHHHHHHHHH PENO POUR LA RUSSIE !!!!! Enorme main de Piqué, qui explique évidemment qu'il n' a rien fait alors que c'est gros comme une maison. 

38': Ouuhh Koke qui dévie le ballon dans le mauvais sens ! Ca va faire corner pour la Russie mais je pense que De Gea à dû flipper sa mamanb sur ce coup. 

35': Mise à part cette première occase de la Sbornaya, c'est quand même un match super chiant jusqu'ici... Je me souviens d'avoir vu un Valenciennes-Gueugnon plus sexy que ça en 99. 

32': Waaaahhhhh cette frappe enroulée de Golovin qui ne passe pas loin du potal de De Gea !!! Enfin un joli premier mouvement dans ce match et il est à mettre à l'actif des Russes. 

29': Ne m'en voulez pas si je ne commente pas beaucoup cette rencontre. La raison est simple: il ne se passe rien (théoriquement si je dis ça, on devrait avoir 3 buts avant la pause). 

27': 10 csc déjà, pas mal ouais. 

 

25': Les Russes n'abandonnent pas mais la défense espagnole est bien regroupée et, comme d'hab, c'est hargneux et ça fait zéro cadeau. 

max itonni

Ca se dit pas, mais je suis pour les russes. j'aime pas la caractere espagnol. Ils m'énervent. 

>> Si, si, ça se dit. 

18': On va pas s’mentir, soit Ignachevitch se rattrape en égalisant, soit on lui conseille de partir loin, très loin et de changer de nationalité. Pedro Miguel De la Pampa, ça sonne bien non ? 

 

15': Les espagnols n'en demandaient pas tant. Et voilà qu'ils sont tranquillement lancés sur la route des 1/4. Niveau possession de balle sinon, c'est du grand classique: 75-25. 

13': Botté au second poteau par Asensio, le coup franc arrive sur le mollet d’Ignachevitch qui, plus concentré à plaquer Sergio Ramos au sol, en oublie de regarder le ballon. C’est con parce que c’est sur lui qu’il a atterri… Le gardien est battu, la Roja est lancée.

12': ET BUUUUUUUUUUUUUT POUR L'ESPAGNE !!!

10': Ouhh cette faute dégeu de Jirkov sur Nacho ! On n’était pas loin de la dissection du genou. Bon coup franc à venir pour l'Espagne. 

7': Toujours pas d'occasions chaudes, c'est nul (oui, on s'est clairement habitué à manger du caviar depuis France-Argentine, c'est dur de repasser au cassoulet de chez Lidle...). 

5': Première incursion des Russes dans le camp espagnol. Le corner tapé par Samedov est trop long, ça ne donne rien. Enfin si, y a bien Jirkov quio a essayé d'imiter Pavard mais n'est pas Benjamin qui veut :) 

4': Vous l'avez certainement remarqué, ni Iniesta ni Carvajal sont titulaires aujourd'hui. Gros choix de Hierro. 

3': Petit début de match de la Roja, ils monopolisent la boule mais ça reste stérile en ce début de match. 

1': VAMOOOOOOOOOOOOOS ! он ушел !!!

15h55: Place aux hymnes mes petits loubards effarouchés.

15h48: Je n'arrive toujours pas à me remettre de cette vidéo, c'est juste du génie ! 

 

15h45: Plus qu'un petit quart d'heure avant le début de ce match au stade Loujniki de Moscou. J'espère que vous avez arrêté vos activités extra-foot et que le canapé est désormais votre meilleur pote durant le deux prochaines heures. 

15h28: Elles sont belles mes compos, elles sont belles ! 

 

15h12: Pour bien commencer ce match, voici un papier de Julien, l’un de nos envoyés spéciaux en Russie, sur le modèle espagnol qui s’effrite avec le temps. L’heure des doutes ou pas encore pour la Roja ? A vous de vous faire votre propre opinion.

 

15h05: Hola todos !!! Après la folie furieuse qu'on a vécue hier, pas trop le temps de respirer puisque les 8es de finale s'enchaîne. Et on va commencer notre dimanche par un petit Espagne-Russie des familles. C'est (re)parti. 

C’est l’heure d’entamer les choses sérieuses pour la Roja. Opposée au pays organisateur, la Russie, en 8es de finale de Coupe du monde, l’Espagne a toutes les cartes en main pour passer au tour suivant sans trop se fouler. Enfin, sur le papier disons. Contrairement à la France ou à l’Uruguay, qui ont dû se coltiner l’Argentine et le Portugal, les hommes de Fernando Hierro ont tout de même hérité d’un tableau facile en 8es de finale. Reste maintenant à traduire ça dans les faits, et on sait très bien que ça ne sera pas une partie de plaisir. La Russie va jouer sans trop de pression (personne ne reprochera à la Sbornaya de s’être fait éliminer par une nation telle que la Roja) et compte profiter du soutien de son public pour créer la première grosse surprise de ces 8es de finale.

>> On se donne rendez-vous sur les coups de 15h pour vivre Espagne-Russie en live.