VIDEO. NBA. La police s'excuse pour l'arrestation trop musclée d'un joueur de Milwaukee

FOOTBALL Sterling Brown avait été étourdi au pistolet électrique pour s'être garé en partie sur une place handicapé...

J.L. avec AFP

— 

Sterling Brown avec Milwaukee.
Sterling Brown avec Milwaukee. — Morry Gash/AP/SIPA

Le chef de la police de Milwaukee a présenté mercredi ses excuses à un joueur de l'équipe locale de basket NBA, Sterling Brown, après son arrestation musclée en janvier dernier pour une infraction de stationnement.

«Des agents de la police locale se sont comportés de façon inappropriée et ils ont reçu dernièrement une sanction disciplinaire», a indiqué Alfonso Morales lors d'une conférence de presse, sans préciser la nature de cette sanction. «Je suis désolé que cet incident ait pris de telles proportions», a-t-il ajouté. La vidéo de l'arrestation, filmée par la mini-caméra portée par l'un des agents et rendue public par la police de Milwaukee, montre le véhicule de Sterling Brown garé en partie sur une place réservée aux handicapés sur le parking d'une pharmacie-quincaillerie.

Un agent de police explique au joueur (1,98 m, 104 kg) qu'il attend des instructions pour «savoir s'il doit lui donner une contravention». Il est alors rejoint par six de ses collègues, dont l'un demande à Brown de sortir ses mains de ses poches. Devant son refus, les policiers le mettent à taire, l'étourdissent avec un pistolet à impulsion électrique et lui passent des menottes.

Brown, 23 ans, a indiqué dans un communiqué qu'il avait été victime «d'un acte de racisme visant une communauté minoritaire». «Ce que j'ai vécu en janvier n'aurait jamais dû se passer (...) Des choses similaires et même pire se passent tous les jours au sein de la population noire», a-t-il regretté en citant les exemples de bavures policières visant des noirs, comme Dontre Hamilton à Milwaukee, Laquan McDonald à Chicago, Stephon Clark à Sacramento et Eric Garner à New York.