Racing-Munster: C'est fait! Les ciel et blanc sont en finale de la Champions Cup! Revivez le match...

RUGBY Le Racing reçoit le Munster à Bordeaux...

W.P. et J.L

— 

Maxime Machenaud
Maxime Machenaud — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Racing - Munster 27-22

2 Essais de Thomas (5e, 18e), 1 essai de Machenaud (21e)
1 essai de Zebo (65e)


 

Allez, on boucle le live, c'est tout pour nous. Fêtez cette victoire bien comme il faut. Ciao!

Le Racing 92 est donc en finale de la Champions Cup et défiera en finale le Leinster. Ca se jouera à Bilbao. Les Irlandais du Munster, eux, échouent une fois de plus en demi-finale de Coupe d'Europe. C'est un peu une tradition chez eux. Un genre de Clermont du dernier carré.

80e: C'EST TERMINE A 27-22! OUUUUUF! Bordel c'était dur de tenir contre ce Munster qui n'avait plus rien à voir en deuxième mi-temps. Sacré réponse et sacré caractère de la part des joueurs du Munster. Même quand le match était pliée à la 79e ils sont allés claquer leur essai.

80e: 27-20! Encore un essai du Munster qui aura roulé sur le second acte. Si le match dure cinq minutes de plus le Racing la perd, cette demie. 

79e: Ouuuuuuuf! Le ballon est rendu au Racing après une énième offensive du Munster. C'est bon. Il ne reste plus qu'une minute. Le Racing est en finale!

78e: L'essai du Munster a été inscrit par Marshall. Et les Irlandais qui poussent jusqu'au bout en obtenant une excellente touche. 

77e: NAAAAAAAAAAAAN! Essai + transformation du Munster au moment où je commençais à dire que ça sentait la finale. Bon ça change pas énormément de choses mais attention quand même. 

74e: Iribaren remplace Machenaud, le match est bientôt terminé. Tout est absolument sous contrôle. Le Racing est presque en finale!

71e: Roh le numéro d'Earls sur son couloir qui n'était pas très loin de remonter tout le terrain en puissance puis grâce à un genial coup de pied. Mais là encore, la défense du Racing est impériale. 

69e: Le Racing 92 gagne du temps. C'est à peu près le projet de cette deuxième période j'ai l'impression. Pas spectaculaire mais bon, une fois qu'ils ont fait le taff en début de match, à quoi bon s'emmerder?

65e: Pas de transformation, on en reste là... Plus que douze minutes à jouer. Il faut tenir les enfants, il faut tenir!

64e: NOOOOON ESSAI DU MUNSTER! ZEBO! Aie, aie, aie ils ont fini par craquer... C'est mérité pour les Irlandais. 27-8.

63e: Carton jaune pour Andreu! 

61e: Ouuuuh c'est chaud depuis deux minutes là. Le Munster échoue à chaque fois dans les derniers mètres, le Racing défend très bien. J'ai de la peine pour les Irlandais, on dirait le XV de France de Guy Novès à la finition. 

59e: Tout va bien, les minutes défilent et le score ne bouge pas, c'est le projet. Alors que Thomas joue avec le feu dans son en-but. Ca va pas de jouer avec nos coeurs comme ça??

56e: Carter time! Entrée de l'immense Dan à la place de Dupichot. 

55e: OH LA BARRE POUR MACHENAUD! Arrrrrghhhh! Bon faut dire que c'était lointain mais bon. Poisse. 

54e: Pénalité pour le Racing! Le Munster perd en lucidité après son gros début de mi-temps. 

52e: Il est parfait le bloc du Racing. Il va falloir être costaud et créatif côté irlandais pour mettre les Français en échec. 

50e: Les ciel et blanc s'attèlent à résister dans leurs derniers mètres depuis presque dix minutes. Cette seconde période sera chaude.

47e : Pénalité jouée rapidement par le Munster… Les Racingmen sont vigilants. Mais ça se joue à rien du tout.

45e: Touche intéressante pour le Munster qui jouent clairement le coup à fond maintenant. On s'approche dangereusement de la ligne du Racing. Attention à l'essai...

42e: Pénalité transformée, le Racing plante trois pions supplémentaires et ça fait 27 à 3. La balade continue.

41e: L'arbitrage-vidéo à l'oeuvre. On attend la décision. Et... Il n'y a que pénalité, c'est tout. Scandaleux cet arbitrage!!!!

41e: Ca part en cacahuètes! Enfourchement d'un joueur de Munster sur machenaud, ça peut clairement coûter cher aux Britanniques. 

41e: C'EST REPARTI!

Changement de liveur. J'étais sur le vélo, je passe au rugby, soyez indulgents avec moi svp. J'ai cru comprendre que ça allait plutôt bien pour le Racing. Hors de question que je porte la poisse donc j'attends la même seconde période. 

Mi-temps à Chaban. Début de match tonitruant du Racing qui a bien résisté aux vagues du Munster sur la fin de période. Ca sent bon la finale, quand même. A dans 15 minutes. 

37e: La charge de bison d'Arnold qui meurt au pied du poteau retourné comme une crêpe. Nouvelle mêlée plein axe devant la ligne. Allez les petits on tient. 

35e: Attention quand même à ne pas remettre le Munster dans le coup avant le repos. Ca fait un moment qu'ils campent dans les 22 parisiens. J'aime pas beaucoup trop ça. 

32e: Incoryable séquence défensive du Racing qui part d'une mêlée contre lui devant sa ligne et qui se finit par des Irlandais en apoplexie 20 mètres plus loin. Les mecs sont complètement paumés. Au moins 3 touches perdues déjà. 

28e: La touche volée à l'entrée des 22 mètres pour étouffer toute tentative de rebéllion. Une demonstration du Racing ce match. Pour l'instant. 

24e: La petite cocotte qui va bien pour ajouter trois points de plus. La cabane est tombée sur le chien irlandais et c'est pas beau à voir. 24-3. 

21e: LE TROISIEME ESSAI DU RACING !!!! LES BLACKS EN CIEL ET BLANC !!!! Thomas encore qui finit le boulot et qui la donne à Machenaud qui revient à la maison. Mouvement magnifique, le Munster se fait transpercer prrès des rucks, et derrière ça joue les coup à la perfection. 21-3. 

18eLE DOUBLE DE THOMAS !!!!! Mon dieux le centre Irlandais qui se fait briser le bassin + les reins + la cheville pâr Vakatawa qui sert son ailier sur un plateau. Franchement ça régale le Racing. 14-3

16e: Keatley réduit le score pour le Munster. Logique, le Racing ne sort plus de son camp depuis l'essai. S'agirait de remttre le contact rapidement. 7-3

13eLe drop contré par Lauret à dix mètres des poteaux !!! Choix très curieux des Irlandais qui tournicotent depuis cinq minutes au tour de l'en but des Parisiens. Deuxième tentative ratée derrière. On prend. 

9e: Popopopo Thomas à deux doigts de l'inteception coup de poignard sur cette sautée osée de Keatney, l'ouvreur des rouquinous. Touche à suivre à cinq mètres pour le Munster. 

7e: Une première explication à ce début de match raté des Irlandais. Ils ont beaucoup trop chaud. C'est sûr qu'à Limercik à cette période on est plutôt sur un 8 degrés sous la pluie. 

5eL'ESSAI DE THOMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAS!!!!! Le premier mouvement d'envergure qui va au bout. Plusieurs fixations dans l'axe et notre drealocks man préféré s'arrache sur l'aile pour aplatir. PARFAIT. 7-0

3e: Grosses cojones pour les Racingmen qui vont chercher une touche à cinq mètres sur une première pénalité sifflée après une grosse charde de Nakarawa. Evidemment, elle es tperdue. Mauvais choix. 

1e: C'EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! Temps magnifique, si ce n'est caniculaire. Va falloir tenir le rythme.

16h10: Pour ceux qui se demandent comment les Girondins peuvent accueillir le PSG dans 5h, la réponse est simple. La demi-finale de H Cup a lieu au stade Chaban Delmas, avec le fameux couloir qui prend des plombes et qui retarde les matchs de dix minutes. 

15h55: La compo du Racing pour rappel. Dan Carter sur le banc en impact player, Teddy Thomas et MArc Andeur sur les ailes, Vakatawa replacé au centre.

 

15h50: Mauvaise nouvelle pour les Racingmen. Ils évolueront en infériorité numérique dans les tribunes à cause des grèves et du manque de TGV. Alors que la Red Army a posé sa semaine pour venir, comme d'habitude. Il faudra que le public neutre pousse derrière le Racing. 

 

15h30: Salut les loulous. On ne prend pas l'antenne tout de suite mais je vous fais quand même profiter de l'arrivée des joueurs parisiens au milieu de leurs supporters. Ca vaut pas les Toulonnais avant Mayol mais c'est pas mal

 

Formidable outil, ce stade historique.

Ca va être chaud, dans tous les sens du terme. Le Racing 92 reçoit le Munster à Bordeaux sous la chaleur printanière et celle des grandes joutes européennes. Les deux équipes vont en découdre pour une place en finale de Champions Cup, dont on connaît déjà le nom du premier finaliste: Leinster (qui a roulé sur les Scarlets 38 à 16). Si le Racing ne jouera pas complètement à domicile, son capitaine Maxime Machenaud, sera lui à la maison. Formé à Bordeaux, le demi de mêlée pourra montrer à ses potes comment on fait pour sortir de l'interminable tunnel de Chaban-Delmas. Ca peut toujours servir.

>> Début du live à 16h