Liège-Bastogne-Liège: Jungels s'offre un monument et peut dire merci à Julian... Revivez la course...

CYCLISME Julian Alaphilippe a l'occasion de faire le doublé Flèche Wallonne-Liège-Bastogne-Liège...

W.P.

— 

L'immense Julian Alaphilippe
L'immense Julian Alaphilippe — Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

Liège-Bastogne-Liège
257 km

Quel coup, mais quel coup des Quick-Step mes aïeuls ! Evidemment Jungels était immensément fort aujourd'hui, mais ce qu'a fait Alaphilippe, c'est prodigieux. Et le Français qui termine 4e mais lève malgré tout les bras au ciel. Magnifique travail d'équipe. 

0km: Woods 2e, Bardet 3et et Alaphilippe 4e qui lève les bras pour fêter la victoire de Jungels!

0km: VICTOIRE DE BOB JUNGELS!

1,1 km: Bardet et Woods reviennent sur Vanendert!

1,2km: 34 secondes... La dernière ascension est interminable mais bon, c'est pas n'importe qui en tête les amis. 

1,5km: Jungels aborde l'ascension finale avec 30 secondes d'avance. Ca risque d'être un peu juste sauf si ça se regarde. 

2,9km: Les ressources du Luxembourgeois quand même. Dès que ça roule il reprend du temps. Ca remonte à 25 secondes sur Vanendert. Et attaque de Bardet!!! Julian suit pas!

4,7km: Jungels n'a plus que 20 secondes d'avance sur son poursuivant. Ca risque d'être court. C'est Vanendert qui a bougé. Et Alaphilippe y va! On ne croit plus en Bob Jungels côté Quick-Step?

5,6km: Un Lotto-Soudal est parti à la chasse de Jungels et du coup Alaphilippe est à l'affût. Il a encore une chance de gagner si son coéquipier se fait reprendre. 

6km: Déjà dix secondes reprises à Jungels... Ca peut vite, vite se terminer cette histoire pour le Luxembourgeois dans les pentes. 

6,6km: Enorme Jungels, énorme! Parce que là, ça roule et il réussit à continuer de creuser? Il aborde la côte saint-Nicolas avec 50 secondes d'avance. Incroyable!

8,9km: 41 secondes d'avance pour Bobby. Ca commence à sentir très bon alors qu'on approche du stade du Standard de Liège. 

11km: Position aérodynamique dans un faux-plat descendant pour le Luxembourgeois qui gratte chaque centième de seconde. On notera quand même le bon boulot de Julian derrière pour flinguer la course à chaque relais qu'il prend pour offrir de l'air à son coéquipier.

13,5km: 30 secondes pour Jungels qui, rappelons-le, est un excellent rouleur. C'est pas forcément le type qu'il fallait laisser sortir. 

15km: ATTAQUE DE VALVERDE!!! Il part à la poursuite de Bob Jungels! Seul. 

16,6km: Ca risque d'êter court pour l'ami Bob. Un groupe de costauds avec Alaphilippe, Valverde et Wellens part à la chasse. 

18km: Jungels est parti... Jungels est parti. Et personne ne veut faire l'effort pour suivre l'ami Bob. 

20km: Ca explose dans tous les sens! Valverde, Julian, Bardet suit aussi. Jungels roule très fort pour la Quick Step. Alaphilippe n'a pas l'air dans la forme de sa vie, est-ce qu'il bluffe?

20km: ATTAQUE DE PHILIPPE GILBERT!!

21km: Finalement contrairement à ce que je disais Nibali est suffisamment costaud pour que son équipe roule. Gros train imprimé par les Bahrein! 

22km: Officiel, il n'y a plus du tout d'échappé du matin!

25km: On approche de la Côte de la Roche-aux-Faucons.  Un kilomètre et demi à 10%. Solide.

30km: CHUTE A L'ARRIERE! Larbasse et Berhane sont pris dans la chute mais repartent. Ouch, sur le ralenti ça a l'air de faire bobo cette histoire quand même. 

34km: Une minute d'avance pour l'échappée... C'est bientôt terminé. La vraie course est sur le point de commencer. 

35km: C'est la Quick-Step de Julian qui fait la loi en tête de peloton. C'est ça qu'on veut voir! Le Français contrôle la course. C'est qui le patron hein?

36km: C'est difficile pour Nibali! J'ai pas l'impression qu'il soit en mesure de nous refaire un coup à la Milan-San Remo!

37,5km: Donc il ne se passe rien dans le col de la Redoute? On va vraiment devoir attendre l'arrivée pour voir des gros coups de pédale...

39km: Les leaders commencent à remonter. Wellens, Valverde, Alaphilippe et même Pierre Rolland. Le peuple réclame une attaque de Pierre Rolland!

40km: Abandon de Navarro après une chute. 

 

45km: Il va falloir songer à dynamiter cette course messieurs. On va quand même pas attendre l'ans pour voir quelque chose, si? 

47km: L'avance des quatre hommes de tête est descendu sous les trois minutes. Alea jacta est. Ouais, j'ai fait latin au collège, autant que ça me serve à quelque chose. 

50km: Les jambes commencent à brûler, les bornes défilent, la fin de course approche et Julian Alaphilippe joue toujours à cache-cache dans le peloton (pour mieux se faire oublier?)

56km: Winner Anacona imprime le rythme en tête de peloton. L'occasion pour moi de vous dire que cet homme a l'un des meilleurs noms du cyclisme actuel. 

60km: Alors qu'internet se moque de la Belgique. Chose que je ne cautionne évidemment pas. Coeur sur vous, amis belges.

 

62km: Point Jean-Paul Ollivier. La dernière fois qu'un Français a gagné la course, c'était Hinaut en 1980 et il neigeait. Là il fait plus de 20 degrés. La météo est contre nous. Mais Julian ne se laissera pas abattre. 

63km: On est dans le col du rosier là. Enfin pas moi, mais les coureurs. Plus de 4 bornes et demie à 5,9%

64km: Les UAE roulent pas mal depuis de longs kilomètres. Valverde place un ou deux pions aux avants-postes. Julian, lui a l'air de s'en foutre et pédale traquillement en milieu de peloton. 

70km: Plus que 3'22" d'avance sur le peloton pour la tête de la course. 

77km: Ca roule très fort en tête du peloton dans la côte de la Ferme-Limbert (1,2km à 12,1%)

78km: ATTAQUE DE PIERRE ROLLAND!! Non j'déconne. Simple envie passagère. 

81km: Point sur la course. Casper Pedersen file seul en tête en mode contre-la-montre. Il compte une dizaine de secondes sur le premier groupe de poursuivants, 25 secondes sur un autre groupe et un peu moins de quatre minutes sur le peloton. A priori la gagne ne se jouera pas entre ces hommes. 

84km: Faites pas les timides, venez dans les commentaires, il reste pas mal de bornes avant que la course s'emballe. Si vous avez des questions sur les favoris, les outsiders, le profil de la course, c'est maintenant qu'il faut les poser!

87km: Pour revenir sur la course messieurs il y a en gros deux écoles. La première, celle des costauds qui vont vouloir en découdre au sprint à Ans et ceux qui, comme Bardet et Nibali, auront intérêt à anticiper et tenter quelque chose de loin. 

90km: Surprise dans la course féminine, c'est Anna Van der Breggen qui a gagné la dernière des classiques ardennaises. En gros pour vous situer le degré de surprise, c'est comme si Valverde gagnait tout à l'heure. 

94km: Allez c'est parti pour ce live! Il reste un peu moins de 100km à parcourir. Avant de vous faire le topo de la course sachez qu'Alexis Vuillermoz a abandonné à cause de problèmes gastriques. 

 

Les jambes vont brûler. 

 

Ce n'est un secret pour personne, on est souvent pessimistes quand il s'agit de parier sur un succès français (sauf quand on parle judo et biathlon). Mais depuis mercredi, on a l'impression que le vent a tourné pour Julian Alaphilippe. Coureur de talent, toujours bien placé mais jamais vainqueur sur les ardennaises, le coureur de la Quick-Step a conjuré le sort en s'offrant la Flèche Wallonne mercredi dernier. En battant « el imbatido » Alejandro Valverde, s'il vous plaît. Dimanche, sur Liège-Bastogne-Liège, tout se jouera encore a priori entre ces deux-là. Attention quand même aux ambitieux outsiders comme Nibali (et pourquoi pas Bardet).

>> On démarre le live à 14h30