L'ancien pilote Rubens Barrichello a été victime d'un AVC et subi une ablation d'une tumeur

F1 Le Brésilien a révélé dans une interview avoir été récemment victime d'un AVC...

W.P, avec AFP

— 

Rubens Barrichello
Rubens Barrichello — Aaron Vincent Elkaim/AP/SIPA

L’ancien pilote de Formule 1 et qui fut un temps numéro 2 de Michael Schumacher​, Rubens Barrichello, a révélé dans une interview à la chaîne brésilienne TV Globo avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) qui l’a conduit à se faire opérer d’une tumeur bénigne au cerveau.

« J’étais à la maison en train de prendre un bain lorsque j’ai ressenti une très violente douleur à la tête, que je mettrai à 8 ou 9 sur une échelle de 10. Et je me suis dit : "Mon Dieu, j’ai cassé mon moteur" », a déclaré l’ancien pilote de chez Ferrari, âgé de 45 ans.

Un miraculé

Barrichello a expliqué qu’à l’hôpital où il a été transporté, on lui avait posé un cathéter, et que les médecins lui avaient dit qu’en moins de deux heures, « la veine qui s’était rompue à cause d’une malformation » s’était régénérée avec son propre sang.

Barrichello a ensuite expliqué que fin janvier, après cet AVC, des examens complémentaires avaient révélé la présence d’une tumeur au cerveau, bénigne mais croissante, qui lui a été retirée rapidement. « Je suis l’homme le plus heureux du monde », a déclaré Barrichello, un miraculé, qui n’a conservé de tous ces épisodes qu’une cicatrice au cou, qu’il a montrée devant la caméra.

Mots-clés :