Grèce: Le président du PAOK entré sur la pelouse avec un flingue interdit de stade pour trois ans

FOOTBALL Ivan Savvidis avait défrayé la chronique en entrant sur le terrain du PAOK, gun à la ceinture…

W.P, avec AFP

— 

Ivan Savvidis lors de son craquage
Ivan Savvidis lors de son craquage — AFP

Trois ans d’interdiction de stade. C’est le prix à payer pour être entré sur la pelouse de son propre club avec une arme à la ceinture quand on s’appelle Ivan Savvidis et qu’on préside le PAOK, en Grèce. Les faits se sont produits le 11 mars dernier, à l’issue du match contre le rival de l'AEK Athènes. Savvidis était descendu sur le terrain pour protester avec véhémence contre l’arbitrage qu’il jugeait scandaleux.

La Ligue a également infligé une amende de 100.000 euros au président du club, un influent homme d’affaires gréco-russe, tandis que le PAOK​ perd trois points au classement, ce qui le rétrograde en troisième position du championnat de première division. Le club devra payer une amende de 63.000 euros. Ces peines peuvent être contestées en appel auprès de la Fédération du football grec, Epo.