JO 2018: «Il a dit ce qu'il pensait, il a parlé honnêtement», Mikaela Shiffrin à la rescousse de son petit-ami Mathieu Faivre

JEUX OLYMPIQUES Mikaela Shiffrin, la skieuse américaine, a pris la défense de son compagnon, le Français Mathieu Faivre, évincé de la sélection…

Laure Gamaury

— 

Mikaela Shiffrin
Mikaela Shiffrin — Christophe Ena/AP/SIPA

Prête à monter au créneau pour son amoureux ! La skieuse américaine Mikaela Shiffrin, en conférence de presse après sa 2e place en combiné alpin ce jeudi, a pris la défense de son boyfriend, le Français Mathieu Faivre, sanctionné par la fédé après sa sortie médiatique post-slalom géant.

>> A lire aussi : JO 2018: Quand Martin Fourcade prend la défense de Mathieu Faivre, renvoyé prématurément en France

« C'est vraiment dur de la part de la fédération, de ne pas comprendre qu'il a dit ce qu'il pensait et qu'il devrait continuer à être honnête. Il a dit ce qu'il pensait, il a parlé honnêtement à propos de son résultat. Pour les athlètes, c'est très difficile quand vous connaissez une telle déception, surtout aux JO. Ça vous brise vraiment le cœur. C'est un sentiment que vous ne pouvez ressentir dans aucune autre situation, même pas en amour. Il a fait son interview dix minutes après sa manche. Il était abattu, il n'a pas ressenti quelque chose pour ses coéquipiers et je peux le comprendre à 100% », a déclaré celle qui partage la vie du Français depuis un an. 

Un post sur le compte Instagram de Mikaela Shiffrin
Un post sur le compte Instagram de Mikaela Shiffrin - Capture d'écran Insta Mikaela Shiffrin

 

Dimanche, à l'issue du géant où il a pris la 7e place et où Alexis Pinturault, Thomas Fanara et Victor Muffat-Jeandet ont fait 3, 5 et 6, le Français Mathieu Faivre avait déclaré « si vous saviez ce que j’en ai à faire du tir groupé collectif… Je suis là pour ma pomme, pour faire ma course. Mais il ne faut pas s’attendre à des miracles, je fais deux fois 8e sur les dernières courses de Coupe du monde, 8e c’était ma meilleure place ».

Il a été renvoyé en France avant la première édition du National Team Event, l'épreuve par équipe mixte de ski alpin, qui aura lieu samedi.