Jo-Wilfried Tsonga s'en est sorti contre Shapovalov
Jo-Wilfried Tsonga s'en est sorti contre Shapovalov — Ratnayake/Shutterstock/SIPA

TENNIS

Open d'Australie: NON! Gilles Simon abandonne... Tsonga frôle la cata mais passe

Matinée laborieuse pour le tennis français à Melbourne...

Gilles Simon n’aura pas réussi à surfer sur sa forme du moment à l'Open d'Australie. Revenu de nulle part, l’ancien numéro un français a été trahi par son corps. Blessé à une cuisse, il a dû jeter l’éponge au second set contre le coriace Pablo Carreño (il était mené 6-2, 3-0). « J'ai essayé de faire ce que j’ai pu mais ça n’avait plus de sens de continuer, la douleur était difficilement supportable », a déclaré le vainqueur du tournoi de Pune, début janvier. Il souffre du quadriceps et de l’adducteur.

Tsonga, déjà un gros combat dans les pattes

Heureusement que la machine a tenu le coup en revanche pour Jo-Wilfried Tsonga. Bien que légèrement blessé au mollet, le Manceau est sorti vivant de son duel épique avec le jeune Canadien Denis Shapovalov, grand espoir du circuit ATP, en cinq manches 3-6, 6-3, 1-6, 7-6 (7/4), 7-5, mercredi à Melbourne.

« Je suis fatigué mais très content, j’ai fait un gros combat. Ce n’est pas facile de jouer contre ces jeunes qui jouent si bien. Ils prennent leur chance. C’est difficile pour moi de jouer en défense. D’habitude, je suis plutôt dans le court », a-t-il analysé après le match.

Au prochain tour, c’est un autre jeune, plus expérimenté et chez lui, Nick Kyrgios, qui se dressera sur sa route. Une autre paire de manches, assurément. Il va falloir sortir les poches de glace et passer du temps chez le kiné pour s’en remettre au plus vite.