VIDEO. Mondial des Clubs: Le Real a encore vendangé comme c'est pas permis, mais il est en finale

FOOTBALL Les Madrilènes l'ont emporté 2-1 sur la fin contre Al-Jazira grâce à Ronaldo et Bale...

J.L. avec AFP

— 

Bale a délivré le Real Madrid en demi-finale du Mondial des clubs.
Bale a délivré le Real Madrid en demi-finale du Mondial des clubs. — Hassan Ammar/AP/SIPA

Le Real Madrid, grâce à Ronaldo et Bale, a rejoint Gremio en finale du Mondial des clubs où il défendra son titre, après sa victoire poussive contre les Emiratis d'Al-Jazira 2-1, mercredi à Abou Dhabi.

L'équipe de Zinedine Zidane tentera samedi de devenir la première à réaliser le doublé dans cette compétition face aux Brésiliens, vainqueurs des Mexicains de Pachuca plus tôt dans la journée 1-0. Pour le technicien français, il s'agira d'aller chercher son 8e trophée depuis sa nomination en janvier 2016. Devant leur télé, les Parisiens, adversaires des Madrilènes en 8e de finale de la Ligue des champions, ont pu constater que l'armada espagnole pouvait tanguer face à des adversaires plus modestes mais malins.

Al-Jazira a serré les dents en défense avec son bloc compact et son gardien Ali Khaseif en grande forme; devant, les Emiratis ont tout misé sur le contre, et cela a payé. Relance de la tête ratée de Casemiro, et deux passes plus loin, Romarinho trompait Keylor Navas pour ouvrir le score à la surprise générale (41e). Au retour des vestiaires, Mbark Boussoufa a cru doubler la mise sur une action similaire, mais l'arbitre, après consultation de la vidéo, a logiquement annulé le but pour hors-jeu (49e).

Dans le même temps, la réussite qui accompagnait le Real quatre jours plus tôt lors de la "manita" contre Séville (5-0) en Championnat paraissait loin. Un poteau, une transversale, deux buts refusés... Les Espagnols, bien que dominateurs dans le jeu, ont longtemps cherché la clé pour ouvrir le coffre-fort du club d'Abou Dhabi.

Contre Al-Jazira, la "BBC" a eu du mal à trouver le signal... mais son talent est tel qu'elle capte partout. Alors que Karim Benzema a joué de maladresse, touchant deux fois le poteau (61e, 65e), Cristiano Ronaldo et Gareth Bale ont marqué une fois chacun (53e et 81e) pour sceller la victoire poussive des Merengue.

Le Gallois, dont le début de saison a été perturbé par les blessures, n'avait plus marqué depuis le 26 septembre, et semble sur le chemin de la guérison, pas loin de réaliser un doublé en toute fin (88e). Et ça, ce n'est pas une bonne nouvelle pour le PSG...