Procès Fifa: Un ex-dirigeant argentin cité par un témoin auditionné mardi se suicide

FOOTBALL Jorge Delhon s'est jeté sous un train dans la banlieue de Buenos Aires quelques heures après avoir été cité par le premier témoin du Fifagate...

W.P., avec AFP

— 

Le siège de la FIFA
Le siège de la FIFA — KLEMMER/CARO FOTOS/SIPA

Ancien dirigeant influent du football argentin, Jorge Delhon s’est suicidé à Buenos Aires quelques heures après avoir été cité par un témoin - Alejandro Burzaco - dans le cadre du procès de la Fifa à New York. Il s’est jeté sous un train dans la banlieue de la capitale argentine, selon les journaux Clarin et La Nacion.

Burzaco a accusé dans son témoignage Jorge Delhon et un autre homme, Pablo Paladino, d’avoir reçu des millions de dollars de pots-de-vin en échange de l’attribution des droits télé de matches de football.

Delhon et Paladino travaillaient à l’époque pour Football for All

Delhon et Paladino travaillaient à l’époque pour Football for All, programme gouvernemental sous l’ancienne présidente argentine Cristina Kirchner qui s’occupait de la répartition des droits télévisuels des matches de foot en Argentine.

Alejandro Burzaco, qui à la tête de « Torneos y Competencias » fréquentait tous les grands du football sud-américains, a plaidé coupable en novembre 2015 et coopère avec la justice américaine en attendant sa condamnation.