Equipe de France: «Je suis allé regarder sur Internet» explique Benjamin Pavard qui n’a pas cru à sa sélection

FOOTBALL Le jeune joueur n’y a pas cru quand on lui a dit qu’il était sélectionné en Bleu…

A.L.G.

— 

Benjamin Pavard a été appelé par Didier Deschamps en équipe de France.
Benjamin Pavard a été appelé par Didier Deschamps en équipe de France. — FRANCK FIFE / AFP

Ohhhh comme c’est mignon. Sélectionné pour la toute première fois de sa vie en équipe de France, Benjamin Pavard, le défenseur de Stuttgart, n’en est pas revenu quand il a appris la nouvelle.

Mais avant de douter de la véracité de l’info, l’ancien Lillois a déjà mis beaucoup de temps avant d’en prendre connaissance. Pourquoi ? Parce qu’il était en cours d’allemand quand la liste de Deschamps est tombée.

Sur les ondes de RMC, Benjamin Pavard a raconté l’anecdote et c’est plutôt marrant. « Le club ne me dit jamais si je suis présélectionné. Je vois juste la liste quand elle sort. Là, le problème, c’est que j’avais cours d’allemand, a expliqué le joueur par téléphone. Ensuite on mangeait tous ensemble, en équipe, et je vois mon téléphone qui n’arrête pas de sonner. Je me dis "qu’est-ce qu’il y a ?". Du coup je ne lis même pas mes messages, je me dis que c’est peut-être important parce que mes parents m’ont appelé plusieurs fois. Donc j’appelle mes parents et ils commencent à me dire ça. Je ne les croyais pas au début. Après je suis allé regarder vite sur Internet et effectivement, j’y étais. »

Les vannes se sont ouvertes

Très bavard (ne cherchez pas, il n’y a pas de jeu de mots), Pavard a continué sur sa lancée, expliquant la surprise totale qui a été la sienne quand il a compris qu’il était effectivement appelé en Bleu :

Franchement, c’est l’un des plus beaux jours de ma vie parce que je ne m’y attendais vraiment pas en fait. Je ne vais pas vous cacher que j’ai pleuré et mes parents aussi, parce que les sacrifices faits depuis qu’on est tout petits payent. Je pense que je n’ai jamais pleuré autant. Ce n’est que le début, le plus dur reste à venir. »