Vuelta: Mais oui Julian! Alaphilippe mate la concurrence et décroche sa première victoire sur un grand tour

CYCLISME Il est vraiment fort, le petit Julian...

W.P., avec AFP

— 

Le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step) passe la ligne d'arrivée en tête lors de la 8e étape de la Vuelta, à Xorret de Cati, le 26 août 2017.
Le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step) passe la ligne d'arrivée en tête lors de la 8e étape de la Vuelta, à Xorret de Cati, le 26 août 2017. — JAIME REINA / AFP

Il était tout simplement trop fort pour la concurrence en ce samedi. Julian Alaphilippe n'a laissé aucune chance a ses compagnons d'échappée lors du sprint final de la 8e étape de la Vuelta reliant Hellin à Xorret de Cati. A l'attaque avec Alberto Contador, Cris Froome a quant à lui encore consolidé son maillot rouge. Une machine. 

Issu d'un groupe de 21 coureurs, Alaphilippe a survécu aux attaques du Polonais Rafal Majka dans la rude ascension finale avant de s'imposer au sprint au bas de la descente. Le Slovène Jan Polanc (UAE) a terminé deuxième et Majka (Bora-Hansgrohe) troisième.

La journée avait mal commencé pour le cyclisme français

C'est une belle revanche pour le puncheur auvergnat, dont la saison avait jusque-là été tronquée par une grave blessure au genou en avril, synonyme de plusieurs mois d'absence. «La route a été longue, c'est incroyable», a souligné le coureur de Montluçon au micro de la chaîne espagnole TVE. «Je pensais plutôt que l'étape de demain me convenait davantage.»

Sur la ligne, aucun de ses deux rivaux n'a résisté à sa pointe de vitesse et le Français a pu savourer, bras en croix, en franchissant la ligne. Une bonne nouvelle pour le vélo tricolore quelques heures après l'annonce de l'exclusion de Warren Barguil par l'équipe Sunweb.