Le président de la Fédération espagnole de football en garde à vue pour détournements

FOOTBALL Son fils est également dans le viseur de la justice...

A.L.G. avec AFP

— 

Le président de la fédération espagnole Angel Maria Villar
Le président de la fédération espagnole Angel Maria Villar — JAVIER SORIANO / AFP

Le président de la Fédération espagnole de football (RFEF), Angel Maria Villar, a été placé en garde à vue mardi matin. Il est soupçonné notamment d’avoir profité de sa fonction pour commettre des abus de confiance et des détournements au détriment de la fédération.

>> A lire aussi : Espagne: La nièce du président de la Fédération de football tuée au Mexique

Cet ancien footballeur espagnol avait été nommé président de l’Uefa par intérim le 8 octobre 2015 après la suspension de Michel Platini, et jusqu’à l’élection d’Aleksander Ceferin en 2016.

D’autres personnes, dont son fils Gorka et un autre haut responsable de la fédération, ont été arrêtées dans le cadre de cette enquête qui porte également sur des soupçons de trucage de matchs au niveau international.