Wimbledon; Deux juniors obligés d'aller changer de caleçons à cause de leur couleur «trop sombre»

TENNIS Ce qui s'appelle être à cheval sur les traditions...

J.L.
— 
L'erreur bête.
L'erreur bête. — Capture d'écran/Twitter

La police du sous-vêtement a frappé à Londres, en la personne d’un vieux monsieur visiblement très attaché au vénérable règlement du All England Lawn Tennis and Croquet Club. Les deux victimes, le Hongrois Psiros et le Chinois Wu, têtes de série n°1 en double chez les juniors, n’ont pas eu d’autre choix que d’obtempérer et de retourner se changer aux vestiaires. 

La nature de leur crime ? Avoir enfilé un caleçon un peu trop sombre a goût du superviseur du court, une observation pour le moins exagérée à l’eil nu. Mais c’est aussi pour ses traditions qu’on aime Wimbledon, même si cette année, les critiques des joueurs n’ont pas manqué, notamment sur la mauvaise tenue du gazon.