Tour de France 2017: L'immense galère d'Arnaud Démare et ses potes, héroïques mais hors-délais

CYCLISME La moitié de son équipe l'a accompagné dans cette immense galère...

B.V.

— 

Arnaud Démare accompagné par Konovalovas
Arnaud Démare accompagné par Konovalovas — Lionel BONAVENTURE / AFP

C'était le combat d'une équipe contre le temps. Lâché dès les premières rampes de l'étape entre Nantua et Chambéry, Arnaud Démare et ses coéquipiers de la FDJ (Guarnieri, Konovalovas, Delage) qui l'ont accompagné se sont battus toute la journée contre la voiture balais. En vain, ils terminent assez largement hors-délais et sont donc mis hors-course pour la prochaine étape, mardi.

«Le Tour si magique et si dur, a tweeté le champion de France peu après la confirmation de son exclusion. On n'aura rien lâché pour tenter de rejoindre l'arrivée. Dévouement exceptionnel de mes amis.»

« Ça fait partie du jeu, explique le directeur sportif de la FDJ Marc Madiot. On sait que dans le Tour, on peut perdre des coureurs sur chute, sur maladie, C’est la course. Ce n’est pas agréable mais il faut faire avec. Aujourd’hui encore on a voulu y croire, les gars ont travaillé à 100% mais ça n’a pas suffi. Hier je pensais qu’Arnaud avait souffert d’un coup de chaud mais ce doit être autre chose. Il va faire des analyses, il est nécessaire de comprendre. Maintenant, l’équipe FDJ va continuer avec les 5 coureurs restants.»

Vainqueur d'une étape, Arnaud Démare met donc un terme à son Tour de France après avoir donné tout ce qu'il avait à donner.