Le Parc, un jardin pour les Sang et Or

S. B. - ©2008 20 minutes

— 

Dimanche soir (18 h), il sera l'heure de mettre en application les bonnes résolutions du côté du PSG. A la recherche d'une victoire à domicile en Ligue 1 depuis le 19 mai dernier, les hommes de Paul Le Guen, toujours englués dans la zone rouge (16es), ne devront pas se louper face à Lens, rival direct pour le maintien, dans un véritable « match à six points », dixit le gardien parisien Mickaël Landreau.

La logique voudrait qu'il y ait forcément un adversaire du PSG qui s'incline au Parc cette saison. Pas sûr toutefois que le Racing présente le meilleur profil. « Comme nous, c'est une équipe en difficulté mais qui a de la qualité », prévient l'éphémère Nordiste Zoumana Camara. Dix-huitièmes avec un match en moins, les Artésiens ont rechargé leurs batteries cette semaine avec l'arrivée du « Druide » Daniel Leclercq, l'entraîneur du titre de 1998, chargé de chapeauter Jean-Pierre Papin. Surtout, Lens reste sur une incroyable série dans la capitale : cinq victoires de rang, 11 buts inscrits et 4 encaissés.

Paris sait donc ce qui l'attend. Satisfait de l'engagement de ses joueurs samedi dernier en Coupe à Epinal (0-2), Le Guen devrait reconduire l'équipe type qui s'est dessinée depuis plusieurs semaines. David N'Gog et Pedro Pauleta se disputeront une place en attaque, tandis que sur le flanc droit du milieu de terrain, Clément Chantôme devrait être préféré à Amara Diané et à Bernard Mendy, seul rescapé de la dernière victoire du PSG (1-0) lors de la saison 2000-2001.