Ligue 1: «Dans un contexte de violence intolérable», l'ASSE retire son appel et jouera contre Rennes à huis clos

FOOTBALL Le beau geste des dirgeants stéphanois...

Aymeric Le Gall

— 

Le stade Geoffroy-Guichard lors d’un match de Ligue 1 entre l’ASSE et le FC Nantes, en septembre 2015.
Le stade Geoffroy-Guichard lors d’un match de Ligue 1 entre l’ASSE et le FC Nantes, en septembre 2015. — Chaix et Morel Associes Saint-Etienne Metropole
  • Le match Saint-Etienne - Rennes se jouera bien à huis clos.
  • Les dirigeants stéphanois ont retiré leur appel devant la LFP...

Alors que ces derniers jours le foot a plus fait parler de lui dans les colonnes « faits divers » que dans les pages sports (Lyon-Besiktas, Bastia-Lyon), l’AS Saint-Etienne a choisi de faire un geste d’apaisement en direction de la Ligue professionnelle de football (LFP).

En effet, alors que la commission de discipline de la LFP avait sanctionné l’ASSE d’un match à huis clos (contre Rennes, dimanche 23 avril prochain) suite aux débordements survenus lors du derby contre Lyon, le club stéphanois avait d’abord annoncé vouloir faire appel avant de finalement faire demi-tour.

« Les incidents survenus ces derniers jours dans des stades de Ligue 1 sont tellement graves que l’ASSE, soucieuse de défendre des valeurs de fraternité et de fair-play, a décidé de se désister de l’appel interjeté à l’encontre de la sanction de laLigue de Football Professionnel (LFP), peut-on lire dans le communiqué officiel du club. Dans un contexte de violence et d’incivilité intolérable, le club se doit d’avoir une démarche responsable. »

>> A lire aussi. Ligue 1: Saint-Etienne sanctionnés d'un huis clos total contre Rennes... Le club fait appel...

Mais, histoire de faire aussi un geste envers ses supporters, privés de la rencontre face aux Rennais à cause de « l’acte isolé et irresponsable » d’une personne toujours pas officiellement identifiée, les Verts annoncent que « chaque abonné grand public 2016-2017 bénéficiera d’une invitation pour un match de son choix, hors rencontres de gala, lors de la saison prochaine. » Et deux beaux gestes pour le prix d’un, deux !