Ruinée, l'ancienne gymnaste Olga Korbut revend ses médailles olympiques aux enchères

GYMNASTIQUE La vente lui a rapporté plus de 200.000 euros...

B.D. avec AFP
La vente de ses médailles lui a rapporté près de 200.000 euros
La vente de ses médailles lui a rapporté près de 200.000 euros — : John Marshall/AP/SIPA

Sextuple médaillée olympique mais aujourd’hui fauchée. L’ancienne gloire de la gymnastique soviétique Olga Korbut a dû se résoudre à vendre plusieurs médailles glanées au cours de sa carrière. La vente de ses deux médailles d’or et de sa médaille d’argent de Munich lui a rapporté 217.000 euros environ, a annoncé lundi la société de vente aux enchères Heritage Auctions.

Surnommée « le moineau de Minsk », Korbut, 61 ans aujourd’hui, avait remporté trois médailles d’or aux JO de 1972 Munich, et une en 1976 à Montréal. Désormais installée dans l’Arizona, la Bélarusse, première gymnaste à avoir réussi un salto à la poutre, s’est séparée de ses breloques à cause de problèmes financiers, selon les médias russes. Sa dernière médaille d’or de Munich, à la poutre, lui avait été volée.