Open d'Australie: Dites-donc, mais c'est qu'il va être compliqué ce tournoi pour les Français

TENNIS Si un Tricolore parvient à se hisser en quarts de finale, ce sera déjà beau...

J.L. avec AFP
— 
Jo-Wilfried Tsonga, le 21 janvier 2016 à Melbourne.
Jo-Wilfried Tsonga, le 21 janvier 2016 à Melbourne. — Ella Ling/BPI/Shutterst/SIPA

Deux savoureux duels se profilent à l'Open d'Australie avec un quart de finale potentiel entre le numéro 1 mondial écossais Andy Murray et le Suisse Roger Federer, et une possible demi-finale entre Novak Djokovic (N.2) et l'Espagnol Rafael Nadal, ainsi qu'en a décidé le tirage au sort vendredi à Melbourne.



Déjà battu cinq fois en finale à Melbourne, Murray devrait avoir trois premiers tours faciles, après une entrée en lice contre l'Ukrainien Ilya Marchenko, le 93e mondial. Avec en ligne de mire ensuite des retrouvailles rêvées en quart de finale contre Federer, de retour de blessure et retombé à la 17e place mondiale. Celui-là même contre qui il avait perdu à ce même stade en 2014, et en finale en 2010. Mais le Suisse, quadruple vainqueur de l'Open d'Australie, aura deux obstacles difficiles avant d'espérer atteindre ces quarts, avec un 3e tour potentiel contre le Tchèque Tomas Berdych (N.10) puis un 4e tour possible contre le Japonais Kei Nishikori (N.5).



Côté français, pour Gaël Monfils, 6e mondial, et Jo-Wilfried Tsonga, N.12, ce sont deux quarts de finale de haut vol qui se profilent, contre le Canadien Milos Raonic (N.3) et le Suisse Stan Wawrinka (N.4).Sur le chemin de ce titre à l'Open d'Australie qui le fuit, Murray pourrait ensuite retrouver un autre Suisse en demi-finale, avec Stan Wawrinka, le 4e mondial, vainqueur ici en 2014.

Dans le bas du tableau, le N.2 mondial serbe Novak Djokovic, à la recherche d'une septième couronne australienne, devrait lui aussi avoir trois premiers tours assez tranquilles, avec l'Espagnol Fernando Verdasco (N.40) pour premier adversaire. Puis ce pourrait être un 4e tour contre le Bulgare Grigor Dimitrov (N.15) ou le Français Richard Gasquet (N.18), avant un quart potentiel contre l'Autrichien Dominic Thiem (N.8).



Si les quarts de finale seront donc un cap difficile à atteindre pour Monfils et surtout Gasquet, l'objectif ne sera pas plus aisé pour Tsonga, avec le Croate Marin Cilic, le N.7 mondial, vainqueur de l'US Open 2014, au 4e tour. Pour les autres Français en lice, le tirage au sort n'a pas été plus clément, avec un possible duel face au N.1 mondial Andy Murray au 4e tour pour Lucas Pouille (N.16), après un potentiel duel contre l'Américain John Isner (N.19) juste avant. Pour Gilles Simon, 25e mondial, le parcours pourrait s'arrêter dès le 3e tour, avec un possible affrontement avec Raonic.