Rétrospective: Leicester, Pouille, Yoka... Les cinq grandes «hypes» de 2016

ADIOS 2016 Du champion d'Angleterre au couple Mossely/Yoka, six noms sont ressortis en 2016...

W.P.

— 

Attention blague: si Yoka et Mossely ont un jour des enfants, ce sera une famille en or. Merci.
Attention blague: si Yoka et Mossely ont un jour des enfants, ce sera une famille en or. Merci. — AFP

Il s’en est passé des choses en 2016. L’Euro et les JO sont venus s’ajouter à une actualité sportive déjà bien chargée, et on est loin de s’en plaindre. Les douze derniers mois ont été riches en victoires, en joie, en défaites, en déceptions, en surprises et en petits phénomènes de mode que l’on qualifiera de « hype »

D’une manière ou d’une autre, les cinq sportifs/équipes choisies se sont démarqués par leurs résultats inattendus ainsi que leur capacité à générer des émotions (en l’occurrence positives). Bien sûr, il y en a eu d’autres, mais il fallait faire un Top 5 et donc laisser du beau monde en chemin. Mais promis, on a essayé d’être le plus chauvins possible.

 

Mais aussi : Simon Biles, Elodie Clouvel, Pascal Dupraz, Renato Sanches, Les supporters irlandais, Kévin Mayer, Esteban Chaves, Ede… non rien.