France-Russie: Revivez la belle victoire des Bleus (4-2)

FOOTBALL Les Bleus ont régalé mais ont souffert derrière...

R.B.

— 

Antoine Griezmann lors du match entre la France et l'Allemagne le 13 novembre 2015.
Antoine Griezmann lors du match entre la France et l'Allemagne le 13 novembre 2015. — Christophe Ena/AP/SIPA

FRANCE-RUSSIE: 4-2

Buts: Kanté (8e), Gignac (38e), Payet (64e), Coman (76e) ; Kokorin (58e), Zhirkov (68e)

22h52: Merci d'avoir suivi cette rencontre en notre compagnie. Bonne soirée.

22h51: Deschamps qui rend hommage à Christian Jeanpierre. Superbe.

22h50: Sur la liste: "on va continuer à les observer et certains qui n'étaient pas là aussi. Il y aura des choix difficiles".

22h49: Deschamps sur TF1: "Il y a du jeu et du mouvement, on a marqué quatre buts. J'ai vu une équipe de France qui allait de l'avant. C'est bien pour ce retour au stade de France d'avoir une belle victoire."

22h48: Très bon match offensif des Bleus, c'était moins brillant derrière.

22h47: C'EST FINI. VICTOIRE DES BLEUS.

88e: On lance le débat.

 

87e: Et allez, encore une Marseillaise dans le stade. Innovez un peu les gars.

85e: J'aimerais bien en voir un 5e mais d'un joueur improbable. Genre Moussa Sissoko.

82e: Une pensée pour Valbuena ce soir. Merci.

80e: Pauvre garçon.

 

78e: Il a fait du gardien sa chose.

 

76e: ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUUT DE COMAN. MAIS OUI.

76e: On est que trop d'accord avec toi.

 

75e: Elles ont déconcentré nos défenseurs ?

 

73e: Bon, on leur colle deux buts d'écart ? Je suis un peu chafouin là.

70e: Je vous avoue que ça m'inquiète.

 

68e: RHAAAAAAAAA NOTRE DEFENSE. 3-2, ON FAIT QUOI SERIEUX.

67e: Même si vous ne l'aimez pas, ça va être dur de contester la place de Payet en équipe de France à l'Euro...

65e: LE MILIEU DE WEST HAM VENAIT D'ENTRER. Sacré pion.

64e: OH LE BUUUUUUUUUUUUUT DE PAYET SUR COUP FRANC. SUPERBE.

63e: Entrée de Payet. Et Coman qui déboule comme un malade et gratte un coup franc.

62e: Sortie de Griezmann, auteur de deux passes décisives. Encore un bon match de l'attaquant tricolore.

60e: Et pas qu'un peu.

 

58e: C'est ballot mais Lass Diarra nous fait une sortie de papa dans la foulée. Bien joué.

56e: ET LE BUUUUUUUUT DES RUSSES, KOKORIN DE LA TETE. Mince.

56e: Des grands noms de l'équipe de France.

 

54e: Ah ben si, il sort sur blessure, c'est moche. Entrée de Lucas Digne.

53e: Mathieu s'est blessé, il reste au sol. Il ne va quand même pas sortir après huit minutes de jeu.

41e: Il ne manquait que lui.

 

49e: Encore une occasion pour les Bleus avec Kanté qui centre pour Gignac. Qu'est ce que c'est pourrie la Russie...

47e: Et j'avais aussi oublié Jérémy Mathieu qui a remplacé Pat Evra. En latéral gauche donc.

46e: Alors que Coman remplace Martial. Allez Kingsley.

46e: ON REPREND.

21h46: C'EST LA PAUSE. Les Bleus mènent tranquillement grâce à Kanté et Gignac.

44e: Notre CM craque totalement.

 

43e: Et le Stade de France lance sa Marseillaise. As usual.

41e: Evra va mieux sinon.

40e: On le critiquait et voilà qu'il nous plante un pion. Superbe.

38e: LE BUUUUUUUUUUUUUUUT DE GIGNAC DE LA TETE.

37e: La France a peur.

 

36e: ALERTE. Patrice Evra reste au sol...

34e: On peut oui.

 

32e: La #teambenzema est de sortie.

 

31e: Même en étant parfois imprécis, on les met à l'amende. Easy ce match.

29e: On suggère à notre ami Gignac de se remuer un peu plus s'il veut éviter faire soirée tacos pendant l'Euro.

27e: Rassurez-moi, ils ne vont pas vraiment à l'Euro les Russes ? Ah si ? OK.

25e: On est en train de retrouver Raphaël Varane, tranchant comme un rasoir dans cette intervention.

23e: Envoyez nous vos meilleures vannes avec les noms des Russes.

 

21e: BEN OUI ET LE JAUNE LA ?

 

19e: Ne lancez pas vos mauvaises ondes sur lui svp.

 

17e: La Russie ne touche pas une canette. On leur met encore la misère sur ce move.

16e: Kanté qui s'enflamme et tente une volée. Du calme gamin.

15e: Du coup, ça sent mauvais pour Cabaye ou Schneiderlin tout ça.

13e: Et sinon...

 

12e: Un but où Griezmann se vautre. Salement nulle la défense russe.

11e: C'est ce qu'on appelle gagner sa place.

 

10e: C'EST LA BELLE HISTOIRE.

 

8e: ET LE BUUUUUUUUUUUUUT DE N'GOLO KANTE. MAIS OUI.

7e: On attend toujours de voir Benoît Costil (rhooo, on plaisante).

 

5e: Point textile.

 

4e: Oh Varane qui s'est mangé un petit pont. Ca commence bien pour le défenseur du Real.

3e: La Ligue 1 avait lancé le chant après les attentats du 13 novembre...

 

2e: Premier mouvement des Russes qui finit en touche. L'école slave.

1ere: C'EST PARTI.

20h57: On est champions, on est tous ensemble.

 

20h56: Petit hommage.

 

20h55: Sa première titularisation surtout.

 

20h53: Les joueurs entrent sur le terrain, je finis ma boisson gazeuse américaine.

20h52: Sinon, Christian Jeanpierre ne laisse rien transparaître pour l'instant. Très pro.

20h50: On veut des pions ce soir les gars.

 

20h48: Mon collègue, le très charmant Nicolas Camus, vous a pondu un petit reportage sur les supporters des Bleus qui retrouvent le Stade de France quatre mois après le 13 novembre. C'est par ici.

20h46: Sinon voici nos amis russes. On ne connait plus personne depuis Arshavin de toute façon.

 

20h44: Voici la compo des Bleus. Comme attendu, on a Gignac en pointe et Kanté au milieu.

 

20h43: BONSOIR TOUT LE MONDE. Et bienvenue pour ce France-Russie au Stade de France.

Bien sûr, il y aura l'émotion avec ce premier retour au Stade de France depuis les attentats du 13 novembre mais puisque le mieux à faire est de jouer pour oublier, les Bleus essaieront surtout de se mettre en évidence pour ce dernier match avant l'annonce de la liste des joueurs retenus à l'Euro. Si certains sont assurés d'avoir leur billet, des joueurs comme Gignac ou Kanté, probables titulaires, jouent très gros contre la Russie. On aura aussi une grosse pensée pour Christian Jeanpierre, dont on a annoncé le remplacement par Grégoire Margotton a fuité dans la journée.

>> France-Russie, c'est par ici à partir de 20h45.