France-Russie: Revivez la belle victoire des Bleus (4-2)

FOOTBALL Les Bleus ont régalé mais ont souffert derrière...

R.B.
— 
Antoine Griezmann lors du match entre la France et l'Allemagne le 13 novembre 2015.
Antoine Griezmann lors du match entre la France et l'Allemagne le 13 novembre 2015. — Christophe Ena/AP/SIPA

FRANCE-RUSSIE: 4-2

Buts: Kanté (8e), Gignac (38e), Payet (64e), Coman (76e) ; Kokorin (58e), Zhirkov (68e)

22h52 : Merci d'avoir suivi cette rencontre en notre compagnie. Bonne soirée.
22h51 : Deschamps qui rend hommage à Christian Jeanpierre. Superbe.
22h50 : Sur la liste: "on va continuer à les observer et certains qui n'étaient pas là aussi. Il y aura des choix difficiles".
22h49 : Deschamps sur TF1: "Il y a du jeu et du mouvement, on a marqué quatre buts. J'ai vu une équipe de France qui allait de l'avant. C'est bien pour ce retour au stade de France d'avoir une belle victoire."
22h48 : Très bon match offensif des Bleus, c'était moins brillant derrière.
22h47 : C'EST FINI. VICTOIRE DES BLEUS.
88e : On lance le débat.


 

87e : Et allez, encore une Marseillaise dans le stade. Innovez un peu les gars.
85e : J'aimerais bien en voir un 5e mais d'un joueur improbable. Genre Moussa Sissoko.
82e : Une pensée pour Valbuena ce soir. Merci.
80e : Pauvre garçon.


 

78e : Il a fait du gardien sa chose.


 

76e : ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUUT DE COMAN. MAIS OUI.
76e : On est que trop d'accord avec toi.


 

75e : Elles ont déconcentré nos défenseurs ?


 

73e : Bon, on leur colle deux buts d'écart ? Je suis un peu chafouin là.
70e : Je vous avoue que ça m'inquiète.


 

68e : RHAAAAAAAAA NOTRE DEFENSE. 3-2, ON FAIT QUOI SERIEUX.
67e : Même si vous ne l'aimez pas, ça va être dur de contester la place de Payet en équipe de France à l'Euro...
65e : LE MILIEU DE WEST HAM VENAIT D'ENTRER. Sacré pion.
64e : OH LE BUUUUUUUUUUUUUT DE PAYET SUR COUP FRANC. SUPERBE.
63e : Entrée de Payet. Et Coman qui déboule comme un malade et gratte un coup franc.
62e : Sortie de Griezmann, auteur de deux passes décisives. Encore un bon match de l'attaquant tricolore.
60e : Et pas qu'un peu.


 

58e : C'est ballot mais Lass Diarra nous fait une sortie de papa dans la foulée. Bien joué.
56e : ET LE BUUUUUUUUT DES RUSSES, KOKORIN DE LA TETE. Mince.
56e : Des grands noms de l'équipe de France.


 

54e : Ah ben si, il sort sur blessure, c'est moche. Entrée de Lucas Digne.
53e : Mathieu s'est blessé, il reste au sol. Il ne va quand même pas sortir après huit minutes de jeu.
41e : Il ne manquait que lui.


 

49e : Encore une occasion pour les Bleus avec Kanté qui centre pour Gignac. Qu'est ce que c'est pourrie la Russie...
47e : Et j'avais aussi oublié Jérémy Mathieu qui a remplacé Pat Evra. En latéral gauche donc.
46e : Alors que Coman remplace Martial. Allez Kingsley.
46e : ON REPREND.
21h46 : C'EST LA PAUSE. Les Bleus mènent tranquillement grâce à Kanté et Gignac.
44e : Notre CM craque totalement.


 

43e : Et le Stade de France lance sa Marseillaise. As usual.
41e : Evra va mieux sinon.
40e : On le critiquait et voilà qu'il nous plante un pion. Superbe.
38e : LE BUUUUUUUUUUUUUUUT DE GIGNAC DE LA TETE.
37e : La France a peur.


 

36e : ALERTE. Patrice Evra reste au sol...
34e : On peut oui.


 

32e : La #teambenzema est de sortie.


 

31e : Même en étant parfois imprécis, on les met à l'amende. Easy ce match.
29e : On suggère à notre ami Gignac de se remuer un peu plus s'il veut éviter faire soirée tacos pendant l'Euro.
27e : Rassurez-moi, ils ne vont pas vraiment à l'Euro les Russes ? Ah si ? OK.
25e : On est en train de retrouver Raphaël Varane, tranchant comme un rasoir dans cette intervention.
23e : Envoyez nous vos meilleures vannes avec les noms des Russes.


 

21e : BEN OUI ET LE JAUNE LA ?


 

19e : Ne lancez pas vos mauvaises ondes sur lui svp.


 

17e : La Russie ne touche pas une canette. On leur met encore la misère sur ce move.
16e : Kanté qui s'enflamme et tente une volée. Du calme gamin.
15e : Du coup, ça sent mauvais pour Cabaye ou Schneiderlin tout ça.
13e : Et sinon...


 

12e : Un but où Griezmann se vautre. Salement nulle la défense russe.
11e : C'est ce qu'on appelle gagner sa place.


 

10e : C'EST LA BELLE HISTOIRE.


 

8e : ET LE BUUUUUUUUUUUUUT DE N'GOLO KANTE. MAIS OUI.
7e : On attend toujours de voir Benoît Costil (rhooo, on plaisante).


 

5e : Point textile.


 

4e : Oh Varane qui s'est mangé un petit pont. Ca commence bien pour le défenseur du Real.
3e : La Ligue 1 avait lancé le chant après les attentats du 13 novembre...


 

2e : Premier mouvement des Russes qui finit en touche. L'école slave.
1ere : e: C'EST PARTI.
20h57 : On est champions, on est tous ensemble.


 

20h56 : Petit hommage.


 

20h55 : Sa première titularisation surtout.


 

20h53 : Les joueurs entrent sur le terrain, je finis ma boisson gazeuse américaine.
20h52 : Sinon, Christian Jeanpierre ne laisse rien transparaître pour l'instant. Très pro.
20h50 : On veut des pions ce soir les gars.


 

20h48 : Mon collègue, le très charmant Nicolas Camus, vous a pondu un petit reportage sur les supporters des Bleus qui retrouvent le Stade de France
20h46 : Sinon voici nos amis russes. On ne connait plus personne depuis Arshavin de toute façon.


 

20h44 : Voici la compo des Bleus. Comme attendu, on a Gignac en pointe et Kanté au milieu.


 

20h43 : BONSOIR TOUT LE MONDE. Et bienvenue pour ce France-Russie au Stade de France.
Bien sûr, depuis les attentats du 13 novembre mais puisque le mieux à faire est de jouer pour oublier,pour ce dernier match avant l'annonce de la liste des joueurs retenus à l'Euro. Si certains sont assurés d'avoir leur billet, des joueurs comme Gignac ou Kanté, probables titulaires, jouent très gros contre la Russie. On aura aussidont on a annoncé le remplacement par Grégoire Margotton a fuité dans la journée.

>> France-Russie, c'est par ici à partir de 20h45.