F1: Fin d’un mythe, le mousseux a remplacé le champagne pour s’asperger sur le podium

FORMULE 1 Quitte à s’en foutre plein la gueule, autant utiliser du liquide vaisselle…

B.V.

— 

Le podium du Grand Prix d'Australie
Le podium du Grand Prix d'Australie — Theo Karanikos/AP/SIPA

La Formule 1 part à vau-l’eau mes amis. Passe encore l’empreinte carbone déplorablement anachronique de ces engins de malheur, voilà maintenant qu’on nous retire le seul truc cool des Grand Prix, la douche au champagne. Les amateurs ont en effet pu s’en apercevoir dimanche lors du premier Grand Prix de l’année, en Australie. Enfin, il fallait avoir l’œil, puisque le Champ’ a été remplacé par du mousseux.

Chandon remplace Mumm

Ca fait toujours des bulles et ça doit toujours autant coller dans les cheveux, mais bon, ce n’est plus exactement le même prestige. L’explication, c’est que le fournisseur de bulles Mumm, qui était en partenariat avec la F1 depuis 2000, n’a proposé que cinq millions d’euros par an pour montrer ses champagnes sur les podiums cette année, contre dix les précédentes. Offre refusée par Bernie Ecclestone, le grand patron de la F1, qui a donc préféré le sponsoring du « sparkling wine » (le vin effervescent) de la marque Chandon.

Tout fout le camp.