Victoire au rabais de l'Ecosse face à nos chouchous Portuguais

COUPE DU MONDE Galles-Canada, Afrique du Sud-Samoa, Portugal-Ecosse... Du beau et du lourd...

S.A

— 

Reuters

On va pas se mentir, les Portuguais sont nos préférés dans ce Mondial 2007 de rugby. Et à l'issue de ce premier match de leur histoire en Coupe du monde, ils ont été à la hauteur de notre attente, malgré une défaite 56-10 contre l'Ecosse.

L'histoire retiendra que les premiers points du Portugal sur la scène mondiale ont été marqués par Pedro Carvalho (28e) après un excellent travail de la charnière. Une émouvante scène de joie des Portugais est venue saluer ce moment très spécial pour l'équipe d'un pays d'à peine 4000 licenciés. Malgré l'ampleur du score, le Portugal et leur exemplaire capitaine Vasco Uva, a été à la hauteur.

Exemplaire Vasco Uva

Batailleurs, ardents au plaquage, parfois même à la limite du jeu dur, comme l'avait annoncé notre chroniqueur de pilier Dédé Da Silva, les Loups ont pâti des lacunes défensives de leurs arrières. Habiles passeurs, ils ont joué sans faire de complexe d'infériorité, en essayant de faire vivre le ballon en attaque et en tentant de l'étouffer en défense.

En face, l'Ecosse a méthodiquement construit son succès en inscrivant huit essais, dont six par ses arrières avec notamment un doublé du talentueux Rory Lamont, et sans jamais tenter aucune de ses nombreuses pénalités, préférant la touche, le plus souvent, ou la main, rarement. Les Ecossais, sérieux et appliqués, rarement dépassés mais souvent bousculés par la vigueur portugaise, ont rendu hommage à leurs farouches adverses avec une haie d'honneur en sortant de la pelouse de Geoffroy-Guichard. C'était bien le moins pour les Lusitaniens.

Retrouvez le film du match «comme à la maison»

Et retrouvez dès demain ou après-demain la chronique de Dédé Da Silva, le pilier gauche des Lobos laissé au repos aujourd'hui, sur notre blog Planète ovale...

80e:
Fin du match. Les Portuguais ont montré à tous les malins qui pensaient qu'ils n'avaient pas leur place dans ce Mondial qu'ils étaient là et bien là. On salive d'avance en pensant au match contre la Roumanie, voire même l'Italie. En espérant qu'ils auront survécu aux Blacks samedi prochain. Ecosse-Portugal: 56-10

78e:
Dernier beau mouvement portugais, tout en passes à hauteur, mais conclu par un en-avant. Rigonesse, le rugby en live c'est sur 20minutes.fr (on a de la chance, on a Eurosport). Tout à fait d'accord avec toi sur le traitement de TF1. en même temps, ça t'étonne?

75e:
ET CARVALHO QUI FILE A L'ESSAI... Mais rattrapé à seulement 5m de la ligne, après une percée de ouf du 15 Leal. Mais ils perdent connement le ballon ensuite. Et, cruels, les Ecossais marquent derrière. Rory Lamont commet une faute sans ballon sous les yeux de l'arbitre, mais celui-ci a du manger une morue avariée il y aquelques jours pour en vouloir autant aux Portugais. 56-10

73e:
Faut le faire quand même, à 10-49, jouer une touche rapidement dans ses 22 avec tout le squad écossais à 10m seulement. Et Vasco Uva s'envoie encore une percée de 10m!

71e:
Vasco Uva est dans tous les coups. Le capitaine portugais arrache son 140e ballon (au bas mot) et obtient une pénalité dans la foulée, qui permet de dégager son camp.

67e:
Désolé Joël (voir ci-dessous) pour le faux espoir, mais l'enjeu de cette fin de match est bien de savoir si les Loups n'en prendront pas 50, après un nouvel essai écossais de Brown. 49-10. Quant à Lunert, on a essayé de faire passer le message en tribune de presse, mais il nous ont répondu que Guy Lux était mort (voir ci-dessous)...

65e:
Sur la mêlée à 5 qui suit, Sean Lamont prend le feu des Açores sur le tronche et le cuir est rendu aux Lobos.

63e:
Nouvelle séquence avec les Gros écossais, sur une pénaltouche. Les Rouges contnuent à ne rien lâcher et parviennent à éviter un nouvel essai en force, grâce un beau geste défensif de Coutinho.

59e:
Ça sent le chant du cygne pour les Portugais. Crevés et toujours aussi desservis par l'arbitre, ils encaissent un nouvel essai de Southwell, joliment transformé par Robertson entré en jeu. 42-10 pour l'Ecosse

56e:
Bien vu Intransigeant (voir ci-dessous), le mec qui s'occupe de la Une, pourtant pro-Ecossais, a du être influencé par les cris du commentateurs. C'est bien l'Ecosse qui mène et qui rajoute d'ailleurs 7 points, à l'issue d'une action confuse, conclue dans un trou de souris par Parks. 35-10 pour les Chardons.

53e:
L'Ecosse doute et ne parvient pas à mettre en place son jeu. Les Loups remontent encore 60m à la main et trouve une touche aux 40m, puis une pénalité.

51e:
Oui, le commentateur est partial, mais là sincèrement, les Portuguais sont impressionants et chipent leur troisième ballon aux Ecossais dans les regroupements depuis la reprise. Et progressent jusqu'au 40m. Mêlée au centre avec introduction rouge. Hélas, ça ne donne rien.

48e:
La défense des Lobos est admirable de résistance. Et Joao Uva revient sur le pré, sans que son équipe encaisse d'essai...

45e:
SUPERBE INTERCEPTION PORTUUU... Ah non, l'arbitre siffle un hors-jeu et Carvalho se voit refuser son deuxièmeessai pour un hors-jeu pas évident... J'arrête de ressasser sur l'arbitrage à deux vitesses, mais non je peux pas m'empêcher...

43e:
Les Ecossais ne prennent pas (plus) de haut leurs adversaires, et joue l'occupation du terrain, avec un maître coup de pied Dan Parks. Mai Penalva gagne enfin une touche...

41e:
A un de moins, les Portuguais repartent pourtant de plus belle, et envoie du jeu avec une deuxième ligne digne du rugby à 7.

Mi-temps...

40e:
Avec la complicité de l'arbitre, l'Ecosse finit fort. Lamont garde la balle au sol, mais Monsieur Walsh siffle jeu au sol portuguais, puis met une biscotte à Joao Uva... Mais les Loups résistent malgré tout et empêche Murray sur la ligne planter un nouvel essai.

38e:
Bonne vanne dans la rédac': «Ça fait longtemps qu'il y avait pas eu autant de jeu à Saint-Etienne»... Et bonne répartie d'un autre: «Ah t'es dur, y a eu un Interville cet été»...

36e:
Les Ecossais pensent pouvoir en remettre un, mais se heurtent aux plongeons aux chevilles lusitaniens. Du coup, ils préfèrent user en mêlée et chercher l'essai de pénalité... Mais Murray le pilier droit a mal aux chevilles et s'effondre. Pénalité et le Portugal se dégage.

33e:
Souffrant en mêlée, les Portugais arrivent à mettre leur vis-à-vis à la faute et Cardoso ajoute trois points. 28-10.

30e:
Hélas, sur le renvoi, les Ecossais retrouvent leur réalisme anglo-saxon et Dewey perfore la défense rouge. 28-7

27e:
ALLEZ ROUUUUGE! Premier ballon exploité par les Lobos mettent le feu dans les 22 écossais et marquent en force et en malice. ENOOOORME! 7-21 pour le Portugal!!!

24e:
Beau coup de pied de Parks pour retrouver le talon Lawson... qui marque le troisième essai écossais. 21-0

21e:
Les Portuguais lâchent les marrons et plaquent aux chevilles, semant le chaos sur le pré. Lamont gratifie un «Lobo» d'un coup de genoux de salopard. Mais l'arbitre préfère sanctionner Joao Uva. Au risque de me répéter, l'arbitrage à deux vitesses devient franchement désagréable dans ce Mondial.

18e:
Tactique pépère pour le XV du Chardon. Regroupement, départ au ras et rebelote, jusqu'à l'échappée de l'un d'entre eux.

15e:
Et deuxième essai de Rory Lamont. Les Loups sont privés de balles et les Ecossais utilisent le premier contre pour aller à dame... 14-0

12e:
PREMIER ESSAI ECOSSAIS! Rory Lamont profite d'une pénalité jouée rapidement. 7-0 pour l'Ecosse.

10e:
Enorme début de match lusitanien! Les Ecossais explosent à l'impact et paument les ballons. Le public stéphanois ovationne le deuxième ligne de Montpellier Gonçalo Uva...

7e:
Ils l'avaient annoncé,les Portuguais, «pour nous marquer des essais, il faudra faire du 110m haies». Ça plaque à tout va... Mais les Ecossais jouent sur les fondamentaux. Au pied et en Pick and go...

5e:
Sean Lamont veut prendre le match à son compte, mais les Rouges et Verts répondent présents. Quant à Zeinvisible (voir ci-dessous), rassure-toi et zappe sur Eurosport, il n'y a plus de Jeampierre. Cela dit, il était plutôt pas mal lors de France-Blacks 99...

3e:
Pas la honte pour les «Loups», qui ont bien tenus la première phase d'attaque, présents au plaquage. Les Ecossais jouent au pied et les Portuguais essaient de jouer vite dès qu'ils peuvent. Mais les Scottish sont prévenus...

1e:
Superbes hymnes au stade Geoffroy-Guichard, avec plein d'entrain des deux côtés. Première touche perdue par les Portuguais.

Quel bonheur de découvrir une nouvelle nation de rugby. Tous avec les Lobos de notre chroniqueur Dédé Da Silva, truculent pilier hélas au repos cet après-midi. Il a d'ailleurs prévenu: «Ça va piquer!» En face, l'éternelle Ecosse, pas si mal en point que ça...




Les points

Ecosse: 8 essais R. Lamont (12, 15), S. Lawson (24), Dewey (30), Parks (57), Southwell (59), Brown (68), Ford (75), 8 transformations Parks (12, 15, 24, 30, 57), Paterson (59, 68, 75)

Portugal: 1 essai Carvalho (28), 1 transformation D. Pinto, 1 pénalité D. Pinto (34)

Exclusions temporaires:
Portugal: J. Uva (40+1)


Afrique du Sud - Samoa 59-7 : lire le compte-rendu du match


Pays de Galles - Canada: 42-17: lire le compte-rendu du match