VIDEO. Finalement, Pacquiao ne s'excuse plus et assume son homophobie

BOXE Le Philippin invoque la Bible pour se défendre...

N.C. avec AFP

— 

Many Pacquiao lors d'une conférence de presse le 20 janvier 2016.
Many Pacquiao lors d'une conférence de presse le 20 janvier 2016. — FMB/WENN.COM/SIPA

Maintenant qu’il a perdu son contrat avec Nike, plus besoin de s’excuser. Manny Pacquiao, lâché par son sponsor après ses propos comparant les homosexuels à des animaux, est revenu sur les excuses qu’il avait présentées pour calmer le jeu. Le boxeur philippin, qui brigue un siège de sénateur dans son pays, a indiqué vendredi qu’il n’avait nullement l’intention de se coucher face à ses détracteurs.

>> A lire aussi : Manny Pacquiao pense que les couples gays « sont pires que les animaux »

Il a invoqué la Bible pour défendre ses propos homophobes. « Ce que je dis est vrai. Je ne fais que dire la vérité, ce que la Bible dit », a déclaré aux journalistes le boxeur après un entraînement dans sa ville de General Santos, dans le sud des Philippines. Elevé dans le catholicisme comme 80 % des Philippins, Pacquiao, un noceur repenti, s’est converti à l’évangélisme au début des années 2010, assurant avoir été choisi par Dieu pour diffuser le message du Christ.

 

Le boxeur, qui prépare ce qui doit être son dernier combat le 9 avril contre l’Américain Timothy Bradley, a donc enfoncé le clou. « Mon tort a été de comparer des gens à des animaux, mais vous savez que j’ai dit la vérité », a-t-il lancé. « Ce que je veux dire c’est que je n’ai fait que dire ce que dit la Bible. Nous croyons en Dieu et nous devons porter la parole de Dieu. »