VIDEO. «T'as raison, cache-toi derrière une gonzesse»: L'entraîneur du Paris FC fait dans la misogynie

FOOTBALL Jean-Luc Vasseur a lâché la diatribe de trop après une embrouille avec l’adjoint clermontois de Corinne Diacre lundi soir en L2…

J.L.

— 

Jean-Luc Vasseur sur le banc de Reims, en août 2014.
Jean-Luc Vasseur sur le banc de Reims, en août 2014. — JEFFROY GUY/SIPA

Bon dernier de L2 avec le Paris FC, Jean-Luc Vasseur doit être légèrement sur les nerfs au quotidien et on le comprend. Mais ce n’est pas une raison pour faire preuve de sexisme dans la frustration du moment. Lundi soir, alors qu’on jouait le temps additionnel du match contre Clermont (0-0), le coach parisien s’est pris le bec avec un adjoint clermontois à cause d’un ou deux coups de sifflets litigieux.

Jusque-là, rien de bien folichon. C’est après que ça se gâte : « Cache-toi derrière une gonzesse (Corinne Diacre, coach du club auvergnat), tu as raison ! », lance un Vasseur agacé à l’adjoint en question. Réaction atterrée de Corinne Diacre, qui prend à partie le 4e arbitre : « Et là, vous ne dites rien ? » Sur le coup, non, mais la LFP devrait s’en charger. Plus tôt dans la saison, David Le Frapper avait été suspendu deux matchs en raison de propos sexistes tenus à l’égard de l’arbitre Stéphanie Frappart.