Poster le passeport de Lionel Messi sur les réseaux sociaux? C'est un mois de prison

FOOTBALL C'est ce qu'a fait un policier de Dubaï...

A.M. avec AFP

— 

L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi, le 17 janvier 2016 contre Bilbao.
L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi, le 17 janvier 2016 contre Bilbao. — LLUIS GENE / AFP

Il faut dire que ce n'est pas franchement malin. Un tribunal de Dubaï a condamné lundi à un mois de prison un policier qui avait posté une image du passeport du footballeur argentin Lionel Messi sur les réseaux sociaux, ont rapporté des médias locaux. Selon la version en ligne du quotidien Gulf News, le policier, identifié seulement par ses initiales J.J., a été condamné notamment pour avoir «abusé du système de télécommunications».

 

Le policier avait plaidé coupable et admis qu'il avait eu tort de poster, via son smartphone, les informations du passeport de Messi sur les réseaux sociaux. L'incident s'était produit le 27 décembre à l'aéroport international de Dubaï où le célèbre attaquant du FC Barcelone venait d'arriver pour recevoir un prix dans le cadre de la septième édition du Globe Soccer Awards.

Le policier avait avoué s'être emparé du passeport de Messi et avoir tourné une séquence vidéo de lui-même avec le document, qu'il avait postée sur Snapchat. Il risquait jusqu'à six mois de prison.