NBA: Et après quatre (!) prolongations, Detroit bat Chicago (147-144) au terme du match le plus fou de la saison

BASKET L'un des matchs les plus prolifiques de l'histoire...

B.V. avec AFP

— 

Reggie Jackson (au centre) de Detroit face aux Bulls
Reggie Jackson (au centre) de Detroit face aux Bulls — Charles Rex Arbogast/AP/SIPA

Le match le plus fou de la saison. Dans ce duel de la conférence est entre Detroit et Chicago, les deux équipes ont eu besoin de quatre prolongations pour se départager ! C'est la première fois depuis 2012 qu'un match s'est décidé après 68 minutes de jeu, la neuvième fois seulement depuis 1963.

Durant ce match remporté par les Pistons, Pau Gasol, Jimmy Butler et Derrick Rose ont tous trois marqué plus de 30 points: ils ont rejoint Michael Jordan, Scottie Pippen et Toni Kukoc, le seul autre trio des Bulls à avoir réussi un tel exploit, en 1996. De son côté, Andre Drummond est devenu le premier joueur des Pistons depuis Dennis Rodman, en 1990-91, à marquer 30 points et à capter 20 rebonds dans un match.

Bon, on est encore loin du record du match le plus prolifique de l'histoire, qui opposait déjà Detroit à Denver Nuggets en 1983, et conclu sur le score de à 186-184 pour les Nuggets.