Fifagate: Des perquisitions menées au siège de la Fédération allemande de football

FOOTBALL Alors que l'Allemagne est souopçonnée d'avoir acheté l'organisation de la Coupe du monde 2006...

J.L. avec AFP

— 

L'actuel président de la fédération allemande Wolfgang Niersbach
L'actuel président de la fédération allemande Wolfgang Niersbach — Arne Dedert/AP/SIPA

Des perquisitions étaient en cours mardi à la Fédération allemande de football (DFB) à Francfort, secouée depuis plusieurs semaines par un scandale présumé autour de l'attribution du Mondial-2006 à l'Allemagne, a indiqué le Parquet de Francfort.

>> A lire aussi: Il n'y a eu «ni caisse noire, ni pots-de-vin», soutient Niersbach

«A la demande du Parquet de Francfort, le juge enquêteur a procédé aux perquisitions de la DFB et d'appartements» de plusieurs acteurs-clés de cette affaire, a annoncé le parquet, confirmant des informations données peu auparavant par le quotidien Bild et l'agence de presse allemande DPA.

Fifa: Pour Sepp Blatter, «il n’y a pas de corruption dans le football»

Il y a quelques semaines, Andrew Jennings, le journaliste poil à gratter qui enquête sur els travers de la Fifa, avait révélé dans son nouveau livre qu'une somme d'argent avait été versée président de la Confédération de football d’Océanie (OFC) pour orienter son vote en faveur de l'Allemagne plutôt que de l'Afrique du Sud, qui avait perdu d'une voix. Des accusations ensuite élargies à la confédération asiatique, qui aurait bénéficié de pots de vin avancés à l'époque par l'ancien président de l'OM Robert Louis-Dreyfus. Des accusations évidemment démenties par les repsonsables allemands de l'époque, même si l'existence d'une caisse noire de plusieurs millions d'euros a été confirmée L'ex-patron de la Fédération allemande de football (DFB)